En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La nouvelle liste nationale des animaux nuisibles est publiée

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Un arrêté de la ministre de l'Environnement, publié dimanche 3 juillet, renouvelle la liste des espèces d'animaux non indigènes classés nuisibles sur l'ensemble du territoire métropolitain.

Ce texte n'a pas été modifié par rapport au projet soumis à consultation en mai dernier malgré les 514 avis recueillis, dont 65% défavorables. Le ministère de l'Environnement rappelle que le projet avait fait l'objet d'un avis favorable à la majorité du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (CNCFS) le 21 avril dernier.

Figurent donc dans la liste, sans changement par rapport à la version précédente, le chien viverrin, le vison d'Amérique, le raton laveur, le ragondin, le rat musqué ainsi que la bernache du Canada. La seule modification de la réglementation concerne les possibilités d'utilisation de "trappes à vison".

Le raton laveur peut être piégé toute l'année et en tout lieu

Le texte prévoit que le chien viverrin, le vison d'Amérique et le raton laveur peuvent être piégés toute l'année et en tout lieu. Ils peuvent être détruits à tir sur autorisation individuelle délivrée par le préfet entre la date de clôture et la date d'ouverture générale de la chasse. Le ragondin et le rat musqué peuvent être piégés toute l'année et en tout lieu, détruits à tir, et déterrés avec ou sans chien.

Quant à la bernache du Canada, elle peut être détruite à tir entre la date de clôture de la chasse de cette espèce et le 31 mars sur autorisation individuelle délivrée par le préfet. Le tir doit s'effectuer à poste fixe et est interdit dans les nids. Le piégeage est interdit sauf, le cas échant, dans le cadre d'opérations de régulation menées par les lieutenants de louveterie sous contrôle de l'autorité administrative.

Un projet d'arrêté, que le ministère de l'Environnement soumet à la consultation du public entre le 4 et le 27 juillet 2016, prévoit d'autoriser la chasse comme mode de contrôle complémentaire de cette espèce classée nuisible. Ce texte fait suite à une expérimentation, lancée fin 2011 et achevée en janvier 2016, qui avait déjà autorisé cette chasse. Le bilan de cette expérimentation montre que les prélèvements par la chasse atteignent plus de 20% des effectifs de l'espèce, en conformité avec le plan de maîtrise défini par une circulaire de mars 2012.

On notera par ailleurs la publication d'un autre arrêté du même jour qui modifie les conditions de piégeage des animaux classés nuisibles. Ce texte augmente la durée de validité de la déclaration des opérations de piégeage en mairie et autorise les dispositifs de contrôle à distance des pièges.

Réactions2 réactions à cet article

 

En consultant la liste, j'ai cru m'apercevoir d'un oubli......l'homo sapiens sapiens.....
Rire (ou pas)

Bochenerouge | 07 juillet 2016 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

et oui, le plus nuisible de tous!

Hérisson | 07 juillet 2016 à 13h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager