Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Face aux lobbies, le Parlement stagne sur le climat

Gouvernance  |    |  Euractiv.fr

Le Parlement européen n'a pas soutenu le nouvel objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2020. La résolution a été vidée de sa substance par un lobbying intense de l'industrie.

Les groupes de pression sont à nouveau au coeur de la controverse, alors que le Parlement européen a refusé, le 5 juillet, d'accroître l'objectif de réduction d'émissions de CO2 de l'UE de 20 % à 30 % d'ici 2020, par rapport aux niveaux de 1990.

De nombreux amendements, ajoutés au texte de base par des eurodéputés conservateurs et de centre-droit, ont changé la donne et forcé les Verts et les sociaux-démocrates à voter contre larésolution.

Pression

Selon l'eurodéputé Bas Eickhout (Verts/ALE), rapporteur au Parlement sur les objectifs de réduction d'émissions de CO2 de l'UE, le vote a été influencé de manière non démocratique par des groupes de pression.

"Les libéraux allemands n'ont pas suivi la ligne défendue par le groupe en raison de fortes pressions exercées par le secteur de l'industrie ", a-t-il confié à EurActiv Bruxelles.

"BusinessEurope [qui représente le patronat européen] a...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [12988] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

RES : des systèmes de stockage d’énergie pour un rendement maximal RES