Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La loi biodiversité consacre la protection des allées d'arbres au bord des routes

La loi pour la biodiversité reconnaît la valeur patrimoniale des alignements d'arbres et crée un nouveau régime de protection. Elle impose une compensation en nature et financière en cas de coupe.

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson
Environnement & Technique N°362 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°362
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Réactions1 réaction à cet article

 

Cette décision attendue nous fait rattraper notre retard sur d'autres pays. Les CDNPS devraient être consultées.
Cependant le mot compensation peut recouvrir des pseudos mesures, on ne compense pas l'abattage d'un arbre centenaire par la replantation d'un baliveau de 5 ans. Or ce type de calcul est souvent avancé : un arbre coupé, un planté ! L'arithmétique permet tous les artifices.
Ajoutons qu'une allée est une sorte de nef végétale en bord de route, replanter à 7 m ne donne plus cette impression. Mieux vaut installer une glissière.

sirius | 06 septembre 2016 à 09h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

SELVERT usages et solutions NON-PHYTO pour les espaces verts des communes Selvert