Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Loi climat : les terrasses chauffées interdites à compter d'avril 2022

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Adoptée le 20 juillet par le Parlement, la loi climat prévoit d'interdire d'utiliser des systèmes de chauffage dans les terrasses de cafés, restaurants, brasseries, etc. à partir d'avril 2022. « Afin de tenir compte des contraintes de chacun, le projet de décret permettra d'identifier les cas nécessitant une attention particulière pour la mise en œuvre de l'interdiction ou l'accompagnement », a expliqué le ministère de la Transition écologique.

Le décret précisera les systèmes de chauffage ou de climatisation, consommant de l'énergie et fonctionnant en extérieur, qui seront concernés par cette interdiction.

Le bilan carbone des dispositifs de chauffage extérieur est évalué à 500 000 tonnes de CO2 chaque année à l'échelle nationale, selon le ministère. Soit l'équivalent des émissions moyennes de 300 000 voitures.

Réactions4 réactions à cet article

 

L'urgence climatique c'est l'eau, les émissions de CO2 ne provoquent pas d'inondations mortelles ...
il n'y avait pas de centrale nucléaire dans le secteur des inondations (en Allemagne et en Belgique) , les mêmes précipitations dans le bassin versant de la Garonne et ce sera Fukushima ! Des milliers de personnes sont potentiellement en danger et comme pour la vallée de la Roya l'alerte sera donnée trop tard !
Il n'existe qu'une seule méthode pour se protéger des inondations : capter les ruissellements de surface le plus en amont possible des bassins versants (réserves collinaires, bassins d'expansion des crues, bassins de rétention, etc ...), autrement dit reconstruire de TOUTE URGENCE les fameuses digues que l'état a fait détruire au nom de la continuité écologique des cours d'eau ... On avait 30 ans pour se préparer au dérèglement climatique et au lieu de construire on a détruit ...

laurent | 29 juillet 2021 à 09h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Émissions Co2 France en 2018 : 322 Million de Tonne de Co2
Chauffage des terrasses : 500 000 Tonnes de Co2
Cela représente.... 0,15% des émissions annuelles ...

"C'est l'une des mesures phares annoncées ce matin à l'issue du Conseil de défense écologique [...]" Le Parisien 27 juillet 2020 à 15h12, modifié le 28 juillet 2020 à 09h39

@Rachida Boughriet, s'il vous plait, faites l’effort de replacer les choses dans leur contexte, qu'on se rende bien compte que c'est une nouvelle opération communication ...

Hugoszym | 29 juillet 2021 à 10h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

L'urgence climatique, ce n'est pas plus l'eau que le CO2, les deux éléments étant indissociables à l'intérieur de l'écosystème atmosphérique. L'effet de serre augmente la température moyenne de l'air, qui augmente la capacité atmosphérique de stockage de la vapeur d'eau (pression de vapeur saturante). D'où non seulement une augmentation globale des volumes de précipitations, mais une concentration de ces précipitations sur des périodes courtes et sur des zones géographiques limitées (phénomène de la "goutte froide"). Il ne sert à rien de vouloir établir des hiérarchies dans les différentes manifestations du dérèglement climatique, tous les phénomènes sont à prendre en compte pour essayer d'élaborer des stratégies de lutte globales et cohérentes.

Basil Beck | 29 juillet 2021 à 13h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A comparer avec les émissions liées aux "sommets climat de la dernière chance" qui ont lieu depuis presque 30 ans...
Avec toujours le catastrophisme en toile de fond, ou bien le secret espoir des "collapso" de voir enfin se réaliser le pire.
Faire peur au populo avec l'Apocalypse, c'est bien un truc de religieux !
On en est à distribuer de l'argent pour que des gens qui en ont déjà (de l'argent) achètent des voitures électriques en prétendant ainsi "régler le climat"...

Albatros | 30 juillet 2021 à 15h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats