Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Rénovation énergétique : des nouveaux prêts garantis par l'État en faveur des ménages modestes

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Adoptée le 20 juillet par le Parlement, la loi climat crée une nouvelle mouture du « prêt avance mutation » pour financer les travaux de rénovation énergétique des logements des ménages modestes et/ou insolvables. Cette mesure fait partie des propositions phares (avec les accompagnateurs rénov') de la mission portée par Olivier Sichel pour massifier les rénovations des logements passoires thermiques.

Dotés d'une garantie partielle de l'État, ces prêts financeront le reste à charge des travaux en reportant le remboursement de l'emprunt au moment de la vente du logement ou de la succession. Le Gouvernement prévoit que ces crédits soient en partie garantis par le Fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE) en vue de favoriser leur distribution par les réseaux bancaires. Cette garantie ne pourra couvrir la totalité du prêt et des intérêts.

Un décret précisera « les conditions de ressources pour les personnes bénéficiant de cette garantie, ainsi que les conditions dans lesquelles l'établissement prêteur peut bénéficier d'une avance du fonds qui ne peut couvrir la totalité du montant restant dû ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager