En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réduction des déchets ménagers : dans la loi économie circulaire, les députés allègent l'objectif national

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Actuellement, la France vise une réduction de 10 % des quantités de déchets ménagers et assimilés par habitant entre 2010 et 2020. Mais, à un an de l'échéance, l'atteinte de la cible semble hors de portée : les derniers chiffres publiés par l'Ademe en début d'année montrent que le volume des déchets ménagers et assimilés par habitant n'a baissé que de 0,3 % entre 2006 et 2016... Il atteint encore 568 kg par an. Les sénateurs ont donc supprimé l'objectif 2020 et en ont fixé un nouveau avec une réduction de 15 % entre 2020 et 2030.

Les députés ont parachevé le travail en proposant que ce nouvel objectif de 15 % soit fixé par rapport à 2010, et non 2020. « Il serait souhaitable de fixer des objectifs raisonnables et atteignables », justifient-ils. Les députés expliquent que la période 2010-2016 a été marquée par une réduction de 7,3 % du volume de déchets produits par habitant. Cette baisse est clairement liée au « fort ralentissement de l'activité économique ». Mais depuis, « le volume de déchets par habitant est reparti à la hausse (…) au rythme de 2 à 3 % par an ».

Dans le même esprit, les députés ont aussi ajouté au texte un objectif de réduction de 5 % de la production de déchets des activités économiques (DAE) sur la période 2010-2030.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager