Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Loi Macron : seuls les autocars les moins polluants bénéficieront de la libéralisation

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Les députés ont adopté ce mardi 27 janvier 2015 un amendement au projet de loi Macron qui vise à n'autoriser à la circulation que les autocars les moins polluants dans le cadre de la libéralisation de l'offre de transport que ce texte prévoit.

La disposition renvoie à des arrêtés ministériels le soin de définir les véhicules qui seront autorisés à circuler. Selon les députés écologistes, à l'origine de cet amendement, ces textes d'application pourraient prévoir que les autocars utilisés répondent à la norme Euro 5 au 1er janvier 2016 et à la norme Euro 6 au 1er janvier 2018, compte tenu du renouvellement du parc estimé à 4.000 véhicules par an.

A l'heure actuelle, sur un parc de près de 70.000 autocars en circulation, environ 6.000 véhicules (8%) répondent à la norme Euro 6, précisent les députés. Environ 30.000 (42% du parc) répondent aux normes Euro 6 ou Euro 5, tandis que 10.000 véhicules (15%) sont au niveau de la norme Euro 4, ajoutent-ils.

"Il est probable que les entreprises qui vont s'inscrire dans le cadre des services libéralisés et donc dans un contexte concurrentiel, pour être plus attractives, mettront à disposition de leur clientèle des autocars récents présentant des caractéristiques de confort, de sécurité et environnementales les plus avancées", justifient les parlementaires.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager