En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La maîtrise de la pointe de consommation d'électricité en Conseil des ministres

Energie  |    |  Victor Roux-GoekenActu-Environnement.com
Le projet de loi prévoyant une nouvelle organisation du marché de l'électricité (Nome) a été présenté par le ministre de l'environnement Jean-Louis Borloo mercredi 14 avril en Conseil des ministres, selon le compte-rendu publié à cette occasion.

Il devrait entre autres permettre d'améliorer la maîtrise des pointes de consommation d'électricité, qui mettent régulièrement le réseau électrique français sous tension. Préconisée par le groupe de travail sur la maîtrise de la pointe de consommation d'électricité, qui avait remis un rapport à Jean-Louis Borloo le 1er avril, une ''obligation de capacité'' pesant sur les fournisseurs est prévue par le projet de loi.

Cette obligation impose aux fournisseurs de pouvoir assurer leur pointe de consommation électrique, soit par des capacités de production supplémentaire, soit par des capacités d'effacement de consommation - c'est-à-dire de report dans le temps d'une consommation électrique. Le groupe de travail souhaitait qu'au moins 50% de cette obligation de capacité passe par de l'effacement, pour qu'elle ne donne pas une prime à la production.

D'aucuns s'attendent à une hausse des tarifs d'électricité, au moins pour assurer le renouvellement du parc nucléaire. Un avant-projet de loi Nome indiquait aussi que le tarif de l'électricité pourrait augmenter en période de pointe.

Le projet de loi doit être examiné en première lecture en juin à l'Assemblée nationale.

Réactions2 réactions à cet article

 
L'éolien est là pour les pointes de consommation .

Les fournisseurs doivent pouvoir assurer les pointes de consommation. Voilà une bonne idée ! Comment au fait ? En prévoyant, comme jadis Albert Simon, à plusieurs semaines à l'avance, si le vent soufflera bien le 7 janvier à 19 heures pour assurer le pic des 92000 MWh appelés sur le réseau ?
La seul façon c'est des centrales à flammes ou nucléaires et, un peu moins sûr, l'hydraulique.

micocharly | 15 avril 2010 à 09h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
negawatt et chauffage électrique

Apparemment, ils n'ont pas bien compris le lien entre la pointe et le développement massif du chauffage électrique à une certaine époque.

Accroître notre capacité nucléaire (qui produit en base) ne changera rien au problème de la pointe : il faut agir à la source, sur la demande (comme souvent).

Jerem | 21 avril 2010 à 20h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…