En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Loi patrimoine : les députés reviennent sur la protection des moulins en seconde lecture

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

L'Assemblée nationale est revenue, en seconde lecture, sur la question de la protection des moulins comme élément du patrimoine. Les députés ont en effet supprimé l'introduction des systèmes hydrauliques comme élément du patrimoine culturel, historique et paysager protégé de la France. Ils ont également écarté le fait que la gestion équilibrée de la ressource en eau doive assurer la préservation du patrimoine.

En revanche, ils ont laissé ouvertes les modalités de protection des moulins. Le respect de la continuité écologique des cours d'eau doit prendre en compte cette protection.

En effet, l'établissement de la liste des cours d'eau en très bon état écologique et celle où il est nécessaire d'assurer le transport suffisant des sédiments et la circulation des poissons migrateurs doivent être "mises en oeuvre dans le respect des objectifs de protection, de conservation et de mise en valeur du patrimoine protégé soit au titre des monuments historiques, des abords ou des sites patrimoniaux remarquables en application du livre VI du code du patrimoine, soit en application de l'article L. 151-19 du code de l'urbanisme".

Un groupe de travail, mis en place par Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture, doit précisément réfléchir aux principes pour appliquer de manière "adaptée" les objectifs de continuité écologique aux problématiques de seuil des moulins. Reste à voir quelles seront leurs propositions et si elles seront intégrées lors de la prochaine étape. Les discussions en séance publique, en seconde lecture au Sénat, reprennent les 24, 25 et 26 mai.

Réactions1 réaction à cet article

 

Les parlementaires sont totalement indifférents pour ne pas dire hostiles à tout ce qui touche au patrimoine ,qu'il soit naturel ou culturel. On l'a vu avec le refus d'écarter les éoliennes des sites historiques on le retrouve avec ces dernières dispositions.

sirius | 15 avril 2016 à 15h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager