Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Loïc Marion élu président du Conseil national de la protection de la nature

L'ornithologue et écologue Loïc Marion a été élu, le 8 avril, à la présidence de l'instance d'expertise sur la biodiversité dont les membres ont été renouvelés, fin mars, par arrêté ministériel. Martine Bigan a été élue vice-présidente.

Nomination  |  Biodiversité  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
   
Loïc Marion élu président du Conseil national de la protection de la nature
© Michel Pourny / LPO
   

C'est un Conseil national de la protection de la nature (CNPN) renouvelé que la ministre de la Transition écologique a installé, le 8 avril. Ses 60 membres, 30 titulaires et autant de suppléants, ont été nommés pour cinq ans par un arrêté ministériel en date du 27 mars 2022. Lors de la réunion, ces derniers ont élu à la présidence l'ancien chercheur au CNRS Loïc Marion, spécialiste de l'écologie des oiseaux piscivores et du fonctionnement des zones humides. Cet ancien directeur de la réserve naturelle nationale du lac de Grand-Lieu succède à Serge Muller, professeur du Muséum national d'histoire naturelle.

Les membres du CNPN ont par ailleurs élu Martine Bigan, spécialiste des projets de conservation de la faune marine, comme vice-présidente. Le professeur de droit Philippe Billet est élu président de la commission espaces protégés et le consultant Nyls de Pracontal président de la commission espèces et communautés biologiques.

Le CNPN est une instance d'expertise scientifique et technique compétente sur toutes les questions de biodiversité terrestre, aquatique et marine. Il donne son avis sur les projets de textes législatifs ou réglementaires intervenant sur ces domaines ou concernant les interventions humaines en milieux naturels.

Réactions1 réaction à cet article

 

J'espère pour lui qu'il dispose d'un estomac apte à digérer les couleuvres, sans doute fort nombreuses à avaler dans sa nouvelle fonction, la bouillie pour chats préparée par les ministères et autres sauces qui tournent aigre...

Pégase | 25 avril 2022 à 14h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX BA : une gamme de matériels pour la valorisation de biomasse NOREMAT