En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le seuil des 500 loups est officiellement dépassé

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com
Le seuil des 500 loups est officiellement dépassé

Le franchissement du seuil des 500 loups en France était considéré comme probable dès la fin 2018. Le 7 juin, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), chargé du suivi de l'espèce, a officialisé ce dépassement en publiant le bilan du suivi hivernal 2018/2019. "L'effectif de loups en sortie d'hiver est estimé à environ 530 (intervalle de prédiction 479-578)", indique l'établissement public. Il était de 430 à la sortie de l'hiver précédent.

La croissance de la population du canidé s'effectue par une densification de l'arc alpin mais aussi par la colonisation de nouveaux territoires tels que les Pyrénées-Atlantiques, la zone Aube-Yonne et certaines nouvelles zones du Massif central. L'ONCFS s'interroge sur l'effet des tirs sur l'éclatement des meutes, qui a été constaté en Savoie et dans les Alpes-de-Haute-Provence, ainsi que sur la reproduction, précisant que des travaux de recherche étaient en cours à ce sujet.

   
   

Le nombre de 500 loups correspond au seuil de viabilité démographique qui avait été établi par l'expertise scientifique collective de l'ONCFS et du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) en 2017 et repris dans le Plan national d'action sur le loup. Suite à la réunion du Groupe national loup du 28 mai dernier, les ministres de la Transition écologique et de l'Agriculture ont notamment annoncé un relèvement du plafond de prélèvement qui pourrait aller jusqu'à 19 % de la population. Une annonce faite sans attendre les résultats de la consultation du public qui doit s'achever le 19 juin.

Réactions1 réaction à cet article

 

"Une annonce faite sans attendre les résultats de la consultation du public qui doit s'achever le 19 juin." : où l'on constate la prise en considération de ces consultations du public pour la prise de décision depuis les bureaux climatisés du ministère !
Les apparences sont sauves, ce qui est bien l'essentiel pour la bonne progression de carrière des énarques en charge de ce dossier.

Pégase | 11 juin 2019 à 21h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…