En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le nombre de loups tués pourrait atteindre 40 sur l'année en cours

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Le ministère de l'Environnement soumet à la consultation du public jusqu'au 21 février prochain deux projets d'arrêtés augmentant le nombre de loups pouvant être détruits d'ici le 30 juin 2017.

Le premier propose d'ajouter deux loups supplémentaires pouvant faire l'objet de tirs de défense, ou de tirs de défense renforcée, pour protéger les troupeaux, sur autorisation des préfets. Le texte n'entrera toutefois en vigueur que si le plafond initial de 36 loups, fixé par l'arrêté du 5 juillet 2016, est atteint.

Le deuxième arrêté prévoit que si ces deux individus sont tués avant le 30 juin, un prélèvement supplémentaire de deux loups pourrait être autorisé. Dans cette hypothèse, le nombre de loups prélevés pourrait atteindre 40 spécimens sur la période courant du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017.

A la sortie de l'hiver 2016, l'effectif total de loups est estimé à 292 individus, indique le ministère de l'Environnement. A ce jour, 33 loups ont été détruits, ajoute-t-il. Si le plafond de 36 loups venait à être atteint, toutes les autorisations de tir pour protéger les troupeaux seraient interrompues. Or, précise-t-il, le nombre de victimes du loup est en hausse de 7% en 2016, par rapport à l'année précédente, avec 9.000 bêtes tuées. Avec ces prélèvements supplémentaires, "les possibilités de stagnation ou de croissance de la population lupine restent (...) positives", assure le ministère.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…