Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lubrizol : l'externalisation du stockage pose question

La préfecture a révélé que des tonnages supplémentaires de produits dangereux avaient brulé dans l'entreprise voisine, Normandie Logistique. L'absence de classement de cette dernière et l'externalisation du stockage par Lubrizol posent question.

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 35.153.39.7
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Lubrizol : l'externalisation du stockage pose question
Selon la liste publiée le 1er octobre par la préfecture de Normandie, 5 262 tonnes de produits dangereux sont parties en fumée lors de l'incendie de l'usine Lubrizol le 26 septembre. Ce chiffre est en fait bien inférieur à la réalité. Le préfet, Pierre-André Durand, a révélé vendredi 4 octobre lors d'une conférence de presse, que des produits stockés dans l'entreprise Normandie Logistique, mitoyenne de l'établissement Seveso seuil haut, avaient également flambé. Cette dernière n'a...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager