En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lyon : lancement d'un service d'autopartage tourné vers les smart grids

Transport  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Alimenter une flotte de véhicules électriques grâce à l'énergie de panneaux solaires situés sur des bâtiments à énergie positive : c'est le pari du projet "SunMoov'" lancé par le Grand Lyon. Initié le 15 octobre 2013, le service propose trente véhicules en autopartage dans le quartier de la Confluence à Lyon. Les entreprises pourront les utiliser pour leurs trajets professionnels dans la journée et les particuliers profiteront du service en soirée et le week-end.

Dans un premier temps délivrée en partie par la Compagnie Nationale du Rhône (annoncée comme 100% énergie renouvelable) et les panneaux photovoltaïques du quartier de la Confluence, l'énergie devrait être totalement solaire à partir du dernier trimestre 2014.

Un système de gestion de l'énergie en temps réel devrait alors permettre de piloter et d'optimiser le cycle de recharge des véhicules (charge rapide en 30 minutes ou normale) en fonction des besoins des clients (réservations) en tenant en compte des sources de production d'énergie disponibles et de la charge du réseau électrique.

Il distribuera ainsi les flux pour que l'énergie utilisée pour recharger les batteries des voitures soit toujours compensée par celle produite par les panneaux photovoltaïques.

Ce projet de Smart grids vient s'ajouter à celui de Greenlys, expérimentation menée de façon conjointe à Grenoble et à Lyon.

Réactions1 réaction à cet article

 

Intéressant. Bonne logique, qui confirme la tendance à utiliser ces plug-ins au réseau en stockage des énergies fatales.

Une réserve : si ça se multiplie, il va falloir penser aux batteries. Parce que quelques unes en plus, bon. Mais une flotte entière de voitures électriques... A-t-on une idée de l'impact sur les ressources et les déchets ?

Où en est la recherche de vecteurs alternatifs, tels que l'hydrogène adsorbé ou stocké sous une forme méthane ou autre ?

Une bonne idée, pour être vraiment bonne, doit voir large.

krakatoe | 10 septembre 2013 à 12h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager