En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Magicpallet : « On peut réduire les émissions de CO2 en limitant le transport des palettes en bois »

Transporter des palettes vides, une ineptie à l'heure où le transport de marchandises représente 9 % des émissions nationales de gaz à effet de serre. Pourtant des solutions existent. Exemple avec Pierre-Édouard Robert, fondateur de Magicpallet.

Interview vidéo  |  Transport  |    |  Baptiste Clarke Actu-Environnement.com

Il y aurait plus de 330 000 camions immatriculés en France qui transportent quotidiennement des marchandises. Des marchandises stockées sur des palettes. Mais lorsque ces marchandises sont livrées, il reste les palettes à ramener aux fournisseurs. Il faut donc faire machine arrière, parfois sur de très longues distances. Des trajets qui peuvent être évités selon Pierre-Édouard Robert, fondateur d'une plateforme sur le web dénommée Magicpallet, qui doit permettre d'optimiser le transport et l'usage de ces palettes.

Compte tenu des gains économiques et, de surcroît, écologiques, l'idée convainc : « on a déjà plus de 200 membres, transporteurs, industriels, distributeurs ». La startup, créée début 2019 et basée à Montpellier, devrait très rapidement développer son activité dans toute l'Europe. Son objectif est de « permettre, à terme, une diminution des émissions de C02 de 900 000 tonnes par an en France. Et en Europe, le potentiel est de 15 millions de tonnes… ». En effet, ce type de palette est standardisé en Europe, ce qui permet un déploiement aisé sur tout le continent.

Selon Pierre-Édouard Robert, « ce que l'on propose avec les palettes, on pourrait très bien l'imaginer pour d'autres types d'éléments, comme les emballages », surtout que le secteur du transport de marchandises doit atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Donc plus question, dans le futur, de voyager à vide, alors que cela représente encore aujourd'hui en France près de 20 % du trafic.

L'entreprise vient d'être récompensée avec l'obtention du label Solar Impulse Efficient Solution. Ce label, fondé par Bertrand Picard, récompense des solutions qui permettent de protéger l'environnement de manière rentable.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ce monsieur mérite effectivement d'être plus que félicité.

Fallait y penser

Alors qu'apparemment on n'avait pas penser au transport par péniche. moins polluant que par camion

Sagecol | 16 mars 2020 à 10h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager