En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Maladie de Lyme : les députés bottent en touche

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Il n'y aura pas de loi spécifiquement dédiée à la maladie de Lyme. La proposition du député UMP Marcel Bonnot, qui prévoyait le lancement d'un plan national de lutte contre cette affection, a été renvoyée en commission par les députés lors d'un vote en séance publique jeudi 5 février.

"Nous ne devons pas leurrer les malades, a justifié la députée socialiste Chaynesse Khirouni. Cette pathologie complexe nécessite maintenant une médecine intégrative, pluridisciplinaire, et donc une prise en charge globale du patient. Le temps est venu de lancer une grande campagne d'information et de prévention (...). Il s'agit là de mesures qui s'inscrivent dans la durée, bien au-delà de l'examen d'une proposition de loi, et dans le cadre plus global d'une nouvelle stratégie nationale et régionale de santé publique."

"Je ne suis pas sûre que l'adoption d'une proposition de loi (...) soit plus rapide que l'ensemble des actions déjà engagées par le Gouvernement et qui se poursuivent", a également estimé la secrétaire d'Etat Laurence Rossignol en réponse à la nécessité d'urgence invoquée par les porteurs de la proposition. Le ministère de la Santé travaille déjà activement à la mise en œuvre des recommandations formulées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP) dans son rapport publié en décembre dernier, a-t-elle ajouté.

Les acteurs de la recherche saisis avant l'été

"En plus des documents d'information déjà diffusés par l'Institut national de veille sanitaire et la Mutualité sociale agricole, de nouveaux outils seront mis au point à destination de la population sur les risques liés aux tiques", a également indiqué Laurence Rossignol, précisant que la ministre saisira avant l'été les acteurs de la recherche tout en renvoyant une partie de la discussion à la future loi santé.

La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie transmise par les tiques. Les professionnels de la forêt et les chasseurs constituent les principaux groupes à risque. Le nombre moyen annuel de cas est estimé à 27.000, selon les chiffres avancés par la secrétaire d'Etat.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…