En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plus de 70% des manchots royaux pourraient disparaître avant la fin du siècle

Biodiversité  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Victimes du réchauffement climatique, plus de 70% de la population mondiale de manchots royaux sont menacés de disparaître avant la fin du siècle, préviennent les chercheurs français du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l'Université de Strasbourg ainsi que le Centre scientifique de Monaco, dans une étude publiée dans Nature Climate Change. Les manchots royaux nichent aujourd'hui sur les îles subantarctiques de Crozet et de Kerguelen appartenant aux terres australes et antarctiques françaises ainsi que sur les îles sud-africaines Marion et du Prince-Edouard. "S'exiler vers le Sud ou disparaître, voilà, compte tenu des changements climatiques, le choix qui s'offre aux manchots royaux", alertent les chercheurs.

Le réchauffement climatique, qui entraîne une fragmentation de leur habitat, pousse déjà les colonies de manchots à émigrer vers le Sud, les éloignant fortement de leurs zones d'alimentation ou de ponte. "Pour les parents, la distance à parcourir pour nourrir leur poussin devient alors de plus en plus importante" tandis que le poussin, resté à terre, est contraint à jeûner. Or, pour la plupart des colonies, "la durée du voyage alimentaire des parents dépassera bientôt les capacités de résistance à un jeûne prolongé des poussins – ce qui entraînera une chute rapide des populations, ou, pour les plus chanceuses, leur déplacement vers des refuges plus proches de l'Antarctique", ajoutent les scientifiques.

"Si nous voulons préserver la biodiversité de ces régions, des efforts de conservation efficaces et coordonnés entre les nations doivent commencer sans plus tarder – et cela concerne autant la régulation des pêcheries que le contrôle global du réchauffement climatique", préviennent les chercheurs.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…