En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

MaPrimeRénov' : 390 millions d'euros seront alloués par l'Anah en 2020

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Ce lundi 2 mars, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a précisé son budget alloué, en 2020, à la nouvelle aide « MaPrimeRénov' ». Il sera de 390 millions d'euros et visera à aider les ménages à financer les travaux de rénovation énergétique pour leur logement.

Pour rappel, depuis le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov' fusionne le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l'Anah « Habiter mieux Agilité ». Cette prime est versée par l'Anah, durant cette année 2020, d'abord pour les ménages modestes et très modestes qui occupent leur logement (situés jusqu'au 4e décile de revenus).

Le 27 février, un décret est paru au Journal officiel, qui a intégré cette enveloppe dans le budget d'intervention de l'Anah pour l'année 2020. Sont ainsi affectés à MaPrimeRénov' 390 M€ de crédits « afin de répondre à l'objectif fixé par le ministre de la Ville et du logement, estimé à 200 000 aides distribuées en 2020 », rappelle l'Anah dans un communiqué. L'Agence précise que plus de 15 000 dossiers ont déjà été déposés par les ménages éligibles. « Conformément au calendrier fixé, l'instruction des dossiers débutera bien début avril », confirme également l'Anah.

Le 28 février, le conseil d'administration de l'Agence a adopté son nouveau budget rectificatif pour 2020, précisant l'enveloppe dédiée à la prime. En 2021, ce sera au tour des ménages aux revenus intermédiaires (déciles 5 à 8 de revenus), de recevoir MaPrimeRénov', ainsi que les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriété. Le nombre de dossiers de demandes de la prime, gérée par l'Anah, doit passer à 500 000 en 2021.

En 2020, le budget annuel total de l'Anah est porté à près d'1,4 milliard d'euros. Il inclut aussi des dotations en ingénierie territoriale pour accompagner la rénovation énergétique des copropriétés. L'Anah renforce également ses aides pour lutter contre l'habitat indigne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager