En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Matériaux recyclables : la baisse des prix s'est poursuivie en 2014

La baisse des prix de reprise des matériaux issus de la collecte et du tri des déchets se poursuit. Les prix de l'acier, en particulier celui issu des mâchefers d'incinération, et des plastiques sont les plus impactés. L'aluminium résiste.

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°350 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°350
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

En 2014, les prix de reprise des matériaux issus du tri des déchets ont poursuivi leur baisse. Si les prix de reprise de l'aluminium résistent bien, ceux appliqués aux plastiques et à l'acier issu des mâchefers d'incinération chutent fortement. Par ailleurs, la variabilité des prix reste importante, ce qui traduit les disparités entre les différentes modalités de la reprise. Telles sont les principales conclusions de l'étude 2014 sur les modalités et les prix de reprise des matériaux issus de la collecte et du tri des emballages, publiée par Amorce le 29 juin.

   
Résultats par matériau en reprise option fédérations © Amorce
 
   
Cette étude annuelle, la neuvième, revient avec de nombreux détails sur une année marquée par une diminution générale des prix. Réalisée en partenariat avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), l'étude actualise les chiffres de l'édition précédente concernant les conditions et les prix appliqués dans le cadre de la reprise option fédérations (Rofed) et de la reprise option individuelle (ROI). La Rofed représente la grande majorité des cas. L'étude aborde les matériaux issus de la collecte séparée et ceux issus de mâchefers d'incinération des ordures ménagères (Miom).

L'acier poursuit la chute engagée en 2013

En 2014, la moyenne pondérée pour l'acier issu de la collecte séparée en Rofed s'établit à 133,5 euros par tonne, contre 150,8 en 2013, soit une baisse de 11,5% sur un an. L'année 2014 poursuit ainsi la tendance enregistrée aux troisième et quatrième trimestres 2013 (respectivement -11,7% et -5,1%). La valeur moyenne est plutôt bien représentative, puisque les deux tiers des 183 collectivités étudiées font ressortir un prix moyen compris entre 115 et 155 euros par tonne. Concernant l'acier issu des mâchefers d'incinération, la situation est plus critique : le prix de reprise s'établit à 61,3 euros par tonne, en chute de 23% par rapport aux 79,7 euros proposés en 2013.

Avec l'option ROI, le prix moyen pour l'acier issu de la collecte séparée est à 122,6 euros, en légère baisse de 1,6%. Pour l'acier issu des mâchefers, la baisse est nettement plus marquée (20,6%), pour un prix moyen de 54,8 euros par tonne.

L'aluminium résiste bien

Les prix de reprise de l'aluminium ont progressé en 2014. Pour l'option Rofed, le prix de reprise moyen de l'aluminium issu de la collecte séparée s'affiche en hausse de 7,6% à 487,2 euros par tonne, contre 452,6 euros en 2014. Cette hausse a été "importante tout au long de l'année", note Amorce. Néanmoins, les prix ne retrouvent pas leur niveau de 2012 (513,3 euros par tonne en moyenne). La hausse est plus faible pour l'aluminium issu des mâchefers d'incinération, les prix passant de 647,9 euros par tonne à 656,3 euros.

Sous l'option ROI, le prix moyen pour l'aluminium en collecte séparée est à 479 euros, en légère baisse de 3,6%. Quant à l'aluminium issu des mâchefers, il est repris en moyenne à 628 euros par tonne, en hausse de 5% sur un an.

Le prix du papier carton est volatil

La reprise en Rofed du papier-carton non complexé (PCNC), c'est-à-dire les papiers cartons simples, issu de la collecte séparée s'établit à 75 euros par tonne contre 78,1 euro en 2013. Cette quasi stabilité cache cependant des variations importantes au cours de l'année : une diminution au deuxième trimestre (-4%), une hausse au troisième trimestre (3,5%) et une baisse importante au quatrième trimestre (-9%). Le prix de reprise des PCNC issus des déchetteries s'élève pour sa part à 74,1 euros par tonne, contre 78,2 un an auparavant.

Le prix de reprise en ROI s'établit à 83,7 euros par tonne (en baisse de 11% sur un an) pour le PCNC issu de la collecte séparée et à 85,6 euros pour celui issu des déchetteries (-2%).

Enfin, s'agissant des bouteilles et flacons plastique, le prix moyen de reprise en Rofed est de 301,2 euros par tonne (en baisse de 19,2% sur un an) pour le PET clair, de 157 euros par tonne (en baisse de 13,7%) pour le PET coloré et de 243,4 euros par tonne pour le PEHD (en hausse de 11%).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager