En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Lancement du premier Fonds Carbone au Maroc

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Vendredi dernier, M. Mustapha Bakkoury, le Directeur Général de la CDG, M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la Banque Européenne d'Investissement en charge des activités Méditerranéennes (BEI) et M. Pierre Ducret, Directeur des Services Bancaires à la Caisse des Dépôts et Consignations, en charge du développement durable, ont procédé au lancement et à la signature du pacte d'actionnaires du Fonds Capital Carbone Maroc (FCCM). Créé à l'initiative de la Caisse de Dépôt et de Gestion et géré par la société Accès Capital Atlantique S.A. (filiale à 100% du Groupe CDG, spécialisée dans la gestion de fonds d'investissement), le Fonds Capital Carbone Maroc est le premier Fonds africain francophone spécialement dédié à la finance carbone au Maroc, d'une taille cible de 300 millions de dirhams (environ 26,5 millions d'euros), indique un communiqué de la Caisse des dépôts.

Sa mission : contribuer au développement de projets marocains se rattachant à la mise en oeuvre du Protocole de Kyoto sur les changements climatiques et entrant dans le cadre du Mécanisme pour un Développement Propre (MDP).

Rappelons que le MDP est un instrument financier permettant de valoriser sur le marché international du carbone, des projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement non soumis aux objectifs de Kyoto.

Le FCCM accompagnera les promoteurs marocains dans la réalisation de leurs projets MDP par l'acquisition de leurs crédits carbone sur la période 2008-2017. Il intervient dans les secteurs des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique, de la gestion des déchets et du boisement et du reboisement, souligne la Caisse des dépôts.

Le capital du FCCM est apporté à 50 % par la CDG, 25 % par la Caisse des Dépôts et Consignations et 25 % par la BEI. Le fonds bénéficiera par ailleurs d'une assistance technique fournie par la BEI, sur ressources budgétaires de l'Union Européenne.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager