En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Medener décrypte les tendances de l'efficacité énergétique dans les pays du bassin Méditerranéen

Energie  |    |  Cyrielle Chazal Actu-Environnement.com

L'Ademe a récemment publié un rapport élaboré par l'Association méditerranéenne des agences nationales de maîtrise de l'énergie (Medener) sur les "Tendances de l'efficacité énergétique dans les pays du bassin Méditerranéen".

Quatre pays du Sud y sont étudiés (Algérie, Liban, Maroc, Tunisie) et cinq pays européens (France, Espagne, Italie, Grèce et Portugal).

Dans les cinq pays européens ainsi qu'en Tunisie et au Liban, "il existe un fort découplage entre la consommation d'énergie et le PIB", conclut l'étude. Par ailleurs, partout sauf au Liban, le secteur de l'énergie participe à "baisser l'intensité primaire du fait d'une amélioration du rendement des centrales thermiques (…) et du développement des renouvelables", ajoute le document.

En outre, en Grèce, en Espagne, au Liban et au Portugal, "la tertiarisation a contribué à réduire l'intensité énergétique finale d'environ 0,5% par an en moyenne".

La consommation électrique des ménages augmente vite

Dans les pays du Sud et au Portugal, "la consommation d'électricité par ménage progresse rapidement", à raison de plus de 2% par an. Cette hausse résulte de l'accroissement du taux d'équipements, tels que les réfrigérateurs, les télévisions, les technologies de l'information et de la communication (TIC), la climatisation ou le chauffe-eau.

Mais dans les pays européens, sauf l'Italie, "les consommations spécifiques de chauffage baissent (…) du fait des politiques mises en place". A l'inverse, l'accès au confort conduit ces consommations à augmenter en Algérie, au Liban mais aussi en Italie.

La route influe fortement sur la consommation du secteur des transports

"Le transport routier absorbe entre 80 et 90% du total" de la consommation énergétique du secteur des transports, souligne l'association Medener. Sa place croît dans la plupart des pays étudiés, sauf au Liban, en France et en Italie.

S'agissant de l'ensemble du secteur des transports, "sa consommation est quasi-plane en France et Italie", ajoute le rapport.

Enfin, l'étude souligne que "les voitures ont un poids important dans la consommation des transports" des pays européens, allant de 37% en Espagne à 54% au Portugal. C'est également le cas au Liban, où les voitures correspondent à 65% de la consommation du secteur.

Pourtant, "la consommation spécifique des voitures décroît dans tous les pays, du fait de l'amélioration technique des véhicules", éclaire le document.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager