En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Contrôle des pressings : 2/3 des installations mises en demeure

Suite au bilan de l'opération nationale de contrôle des pressings menée par l'inspection des installations classées, un plan d'action sera mis en œuvre au cours de l'année 2009. Un produit de substitution au perchloréthylène est recherché.

Risques  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Lancée il y a quelques mois, une campagne nationale de contrôle des pressings a été conduite par les Directions Régionales de l'Industrie de la Recherche et de l'Environnement (DRIRE). Des opérations ''coup de poing'' ont été effectué dans 270 pressings afin de vérifier la conformité de ces installations. Les contrôles, menés par les inspecteurs des installations classées, portaient sur les principales prescriptions liées aux risques associés à l'utilisation du perchloréthylène telles que celles relatives à l'étanchéité des machines, à la limitation des rejets de ce solvant dans le local, ainsi qu'à la ventilation et au rejet de l'air vicié. Les inspecteurs ont ainsi vérifié la conformité des installations de nettoyage à sec à l'arrêté ministériel du 2 mai 2002 qui les encadre. Les points suivants ont en particulier été examinés : présence et fonctionnement de la ventilation, surveillance de l'installation, contrôle de l'accès à l'atelier, gestion des solvants, entretien et maintenance des machines et consignes d'exploitation.

Le résultat est peu glorieux

Le résultat est peu glorieux : sur 275 installations contrôlées, seules 86 ne présentaient pas de non conformités significatives. Pour les 189 autres installations, des arrêtés préfectoraux de mise en demeure ont été proposés aux préfets territorialement compétents. Parmi celles-ci, 80 installations se sont vues dresser des procès-verbaux. Sur la base de ces constats, un plan d'actions a donc été élaboré conjointement entre le ministère du développement durable et les syndicats représentant la profession, précise un communiqué du Cabinet de la Secrétaire d'Etat à l'Ecologie.

Un plan d'action prévu au cours de l'année 2009

Dans ce contexte, le plan qui devrait être mis en œuvre au cours de l'année 2009, préconise la mise en place d'un contrôle périodique obligatoire et un suivi des installations en infraction. Il prévoit en outre un renforcement de la formation et de l'information des professionnels. Enfin, il impose l'évolution de la réglementation pour encadrer une diminution progressive des rejets et prône la recherche d'un produit de substitution au perchloréthylène.

Rappelons que le perchloréthylène ou tétrachloroéthylène, solvant utilisé dans les pressings pour nettoyer les vêtements, est non seulement classé ''cancérogène probable'' par le Centre international de recherche sur le cancer qui fait partie de l'OMS, mais il est aussi toxique pour le système nerveux et les reins. Cette substance peut en effet provoquer des irritations des voies respiratoires et des yeux, des vertiges, des nausées et une somnolence pouvant aller jusqu'à des évanouissements, voire la mort dans de rares cas.

Réactions3 réactions à cet article

 
sans perclo...

De fait il existe une alternative au pressing classique. Un membre de ma famille tient un pressing dit écologique qui n'utilise pas de percloéthylène mais des produits écologiques pour nettoyer les vêtements, y compris les tâches spécifiques qui demande des détachants.
C'est l'enseigne Aqualogia en France.

lucie | 16 décembre 2008 à 06h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Voisin de pressing

Nous sommes restaurateurs voisins d'un pressing qui rejette ses vapeurs (plus lourdes que l'air ) de perchloroethylene sur le toit terrasse de notre centre commercial. Ces émanations de solvant contaminent quotidiennement l'air que nous respirons, ce qui nous rend malade. Suite à un controle de la préfecture en 2006, les inspecteurs demandent à ce pressing de filtrer tous les effluents gazeux avant de les rejeter sur le toit terrasse ( ou se trouvent prises d'air et skydomes ouvrants ).
L'inspecteur de la DRIRE écrit " en raison de la configuration des lieux, nous demandons que soient filtrés tous les effluents gazeux..."
Nous sommes fin 2008, nous subissons toujours les émanations de ce pressing qui refuse l'installation d'un système de filtration.
D'autre part la reglementation impose que les plafonds soient étanches, ce qui n'est pas le cas pour ce pressing ce qui n'a pas été observé par les inspecteurs ???
La présence d'une ventilation ne garantie pas de son éfficacité:
- puissance de captatation insuffisante.
- ventilation ne fonctionnant pas en permanence laissant échapper dans le voisinage les émanations de solvant contenues dans les centaines de linges stockés.
- le point de rejet des solvants: sans filtration à proximité de vos fenêtres et de vos ventilations!
- machines à sec surchargées, linges mal seichés.
- en cas de fuite ce sont les voisins qui sont intoxiqués: comme par 2 fois les caissières de l'hypermarché de Carrefour Epernay.
Dans notre pays il n'y a aucune information de prévention des voisins de pressing malgré les risques et l'impact réel sur la santé. Ce que nous respirons est invisible, nous en prenons consience que lorsque la maladie nous atteint. Une fois malade et affaibli vous vous retrouvez seul pour prouver cette sournoise agression de votre santé. Avec vos faibles moyens
vous devez financer l'expertise judiciaire et subir les lenteurs
du notre système judiciaire et d'espérer un jour que l'on vous entende.
En mars 2008 un PRESSING au "perchlo" s'intalle à Nice au RDC d'un immeuble sans en aviser les copropriétaires et les locataires, alors qu'aux Etats Unies il est interdit d'installer
un pressing dans un immeuble d'habitation.La petite dame de 71 ans du 1er étage a déja fait des malaises, les solvants s'infiltrent dans son appartement !!! Que fait l'ETAT ???

M. DROUIN & M. DENOT
RENNES

Thierry & Pascal | 17 décembre 2008 à 14h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:sans perclo...

Il n'y a pas que écologia et ils sont débutants et très cher.
Lagoon c'est 150 magasins au nettoyage à l'eau écoloqique , les leader. J'en ai deux sur Paris et je peux dire que c'est top

lagooneur | 19 janvier 2009 à 23h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…