Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Méga-camions : le commissaire européen aux transports veut reconsidérer leur utilisation transfrontalière

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Siim Kallas, commissaire européen aux transports a déclaré lundi 26 mars qu'il allait ''réfléchir à nouveau" à l'usage transfrontalier des méga-camions pouvant mesurer 25,25m de long et peser jusqu'à 60 tonnes. Devant les eurodéputés de la commission des transports, M. Kallas a regretté n'avoir pas informé les parlementaires avant que la nouvelle de la levée de l'interdiction de l'utilisation transfrontalière de camions plus longs et plus lourds se répande. "Je ne savais pas que la question était si délicate", a-t-il soutenu, selon un communiqué du Parlement européen, alors que la circulation des méga-camions est source de polémique dans divers pays européens dont la France.

Révision de la directive

La Commission européenne a engagé depuis 2010 la révision de la directive 96/53/CE qui définit les poids et les dimensions des véhicules routiers. Les États membres pourraient revoir leur position sur les véhicules EMS (European Modular System), afin que ces méga-camions puissent franchir les frontières alors que c'est actuellement interdit par la directive en vigueur. Le commissaire a appelé à "clarifier la situation juridique" autour de cette interdiction dans le cadre de la révision du texte tout en assurant qu'"aucun État membre ne devra accepter des camions plus longs sur son territoire s'il ne le veut pas".

Mais les eurodéputés Dominique Riquet (PPE, FR) et Georges Bach (PPE, LU) ont exhorté la Commission ''à suivre la voie législative normale'' pour aborder ces questions politiquement ''controversées''. "Soyez courageux, présentez une proposition législative sur les méga-camions, mais n'empruntez pas une voie détournée", a déclaré de son côté le député Jörg Leichtfried (S & D, AT), repris par Said El Khadraoui (S & D, BE) et Michael Cramer (Verts/ALE/ DE), alors que la Commission a récemment organisé une consultation publique (close le 27 février 2012) pour préparer la révision de cette directive.

Mathieu Grosch (PPE, BE), Philippe De Backer (ADLE, BE) et Peter Van Dalen (ECR, NL) ont quant à eux partagé l'avis du commissaire selon lequel les États membres de l'UE devraient décider eux-mêmes d'autoriser - ou non - des projets pilotes comportant des méga-camions.

Si la Suède, la Finlande et les Pays-Bas ont déjà autorisé la circulation de ces véhicules sur leur réseau routier, la France avait annulé en juillet 2009 l'expérimentation envisagée par le gouvernement sous la pression notamment de la fédération écologiste FNE. ''Cette nouvelle interprétation qui est en fait un revirement total de l'esprit de la directive ouvrira incontestablement une brèche et favorisera le développement des méga-camions, exerçant une très forte pression sur les pays qui auront refusé d'autoriser leur circulation'', a déploré Michel Dubromel, vice-président de FNE.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager