En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La mer Baltique devient un projet pilote de l'UE pour l'application de la stratégie pour le milieu marin

Eau  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
À l'occasion du Conseil environnement du 22 décembre, les ministres européens de l'environnement ont décidé de classer la mer Baltique parmi les projets pilotes de la Stratégie pour le milieu marin adoptée en octobre dernier par les Etats membres.
Cette stratégie demande aux États de tout mettre en œuvre pour parvenir à un « bon état écologique » du milieu marin d'ici 2020. Le texte rend possible l'élection d'une zone marine particulièrement polluée au rang de projet pilote afin que des mesures soient prises plus rapidement et avec plus d'efficacité que dans le cadre originel défini par la directive.

Les ministres ont décidé en parallèle d'interdire l'utilisation des phosphates dans les lessives au sein de l'UE. ''L'utilisation des phosphates favorise fortement l'eutrophisation de nos cours d'eau, mers et lacs'', rappelle le Ministre suédois de l'environnement, Andreas Carlgren. ''Si plusieurs pays européens ont introduit ou envisagé une interdiction, la décision de ce jour va dans le sens d'une interdiction généralisée au niveau communautaire'', ajoute-t-il.

L'eutrophisation est l'un des plus graves problèmes environnementaux observé en mer Baltique. Un excès de substances nutritives dans l'eau de mer tels que l'azote et le phosphore provoque la prolifération d'algues et d'autres végétaux qui appauvrissent le milieu en oxygène. Ces substances sont introduites par les eaux usées urbaines, l'agriculture littorale, la pollution industrielle et les dépôts atmosphériques. Selon un rapport du WWF publié en août 2008, la mer Baltique abriterait sept des dix plus grandes zones mortes du monde, où d'importantes proliférations d'algues sombrent dans les fonds marins et captent l'oxygène.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager