En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Air : Atmo Hauts-de-France et le secteur agricole entament une campagne de mesures des émissions d'ammoniac

Agroécologie  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

La Chambre d'agriculture du Nord Pas-de-Calais, l'Institut du végétal Arvalis et Atmo Hauts-de-France entament les essais de la campagne Epand'Air qui visent à mesurer les émissions atmosphériques d'ammoniac de différentes pratiques d'épandage, ont annoncé fin avril les trois partenaires. Le projet Epand'Air a été retenu en septembre dernier par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) dans le cadre de l'appel à projets Agr'Air.

Les émissions agricoles d'ammoniac proviennent essentiellement de l'épandage d'engrais azoté. Dans le cadre d'Epand'Air, différentes techniques et modalités d'épandage innovantes vont être mises en œuvre au printemps et en été 2018. Parallèlement, les quantités d'ammoniac rejetées dans l'air seront mesurées et les conditions météorologiques suivies en temps réel grâce à une station météo. "Au vu des résultats, différentes actions seront définies afin de sensibiliser et accompagner au mieux les professionnels agricoles dans l'adoption de pratiques d'épandages plus respectueuses de l'environnement."

L'ammoniac est l'un des points noirs de la qualité de l'air en France. Conformément à la directive sur les plafonds d'émissions (directive NEC), la France doit réduire ses émissions d'ammoniac de 13% entre 2014 et 2030. Or, celles-ci ont progressé de 4% entre 2000 et 2014, contrairement à tous les autres polluants encadrés par la directive NEC. Actuellement, 94% des émissions françaises proviennent de l'agriculture. Les Hauts-de-France sont l'une des principales régions émettrices, rappellent les trois partenaires, précisant que la région émet près de 54.000 tonnes chaque année selon les données de 2012.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…