Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pollution au plomb : l'usine Métal Blanc condamnée en cassation

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La Cour de Cassation a définitivement condamné le 21 septembre l'usine de retraitement de batteries usagées Métal Blanc de Bourg-Fidèle (Ardennes) pour ''pollution au plomb'' et ''mise en danger de la vie d'autrui''.

Dans son arrêt, la chambre criminelle a rejeté le pourvoi formé par l'usine et confirmé l'arrêt de la cour d'appel de Paris du 15 septembre 2009, mettant un terme au feuilleton judiciaire depuis 5 ans. En avril 2005, le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières avait alors jugé Métal Blanc coupable d'avoir, entre 1996 et 1999, pollué les sols au plomb, ainsi que le ruisseau La Murée, situé en contrebas de l'usine.

L'usine devra verser 100.000 euros d'amende et 120.000 euros de dommages et intérêts aux victimes. La fédération France Nature Environnement (FNE) et ses associations, parties civiles dans ce procès, se sont félicitées de cette décision. ''Cette usine a pollué pendant des années les environs de Bourg Fidèle et contaminé par le plomb, non seulement ses salariés, mais également les riverains, victimes de saturnisme et de cancers'', a indiqué la fédération dans un communiqué.

Pour Raymond Léost, Vice-Président de FNE : ''nos associations espèrent que cette condamnation incitera les grandes entreprises de recyclage, qui se vantent de leur action pour la préservation de l'environnement, à respecter des législations préventives. Elles seules permettent d'éviter des pollutions dangereuses pour l'environnement et la santé des riverains. Il est inadmissible que des grands groupes industriels français persistent à violer ces législations et ne prennent pas toutes les mesures permettant d'assurer une protection totale de notre environnement et de notre santé''.

Réactions1 réaction à cet article

 
metal blanc

Cette petite P.M.I. a servi de bouc émissaire par rapport aux grosses sociétés comme METALEUROP qui n'ont pratiquement jamais été condamnées.....C'est triste et ca ne peut que décourager le traitement pourtant indispensable de nos vieilles batteries!!!!!

Anonyme | 05 octobre 2010 à 11h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Traitement ex-situ des sols pollués ou contaminés Biogénie