En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gaz à effet de serre : Obama vise une réduction de 40% des fuites de méthane

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Une réduction des émissions de méthane liées à l'exploitation et à la distribution du gaz et du pétrole de 40 à 45% d'ici 2025 par rapport à 2012 : c'est l'objectif affiché mercredi 14 janvier par l'administration Obama. Pour y parvenir, elle a opté pour la voie réglementaire et l'élaboration de normes par l'Agence de protection de l'environnement (EPA).

Premier producteur mondial de gaz naturel et affichant une production de pétrole à son plus haut niveau depuis 30 ans, les émissions de méthane des Etats-Unis ont représenté près de 10% des émissions de gaz à effet de serre en 2012 - dont près de 30% émanant de l'exploitation et la distribution de pétrole et de gaz naturel, selon la Maison Blanche -. L'impact n'est pas négligeable : le potentiel de réchauffement global du méthane est 25 fois plus important que celui du CO2. L'administration souligne que si ces émissions ont diminué de 16% depuis 1990, elles pourraient augmenter de plus de 25% d'ici 2025 sans mesures pour les contenir.

En 2012, un premier pas avait déjà été fait avec les normes de l'EPA sur les composés organiques volatils (COV) émises par ces industries. S'appuyant sur des livres blancs remis au printemps dernier, l'EPA va approfondir ces normes pour le méthane et les COV. Ces dernières s'appliqueront pour les nouvelles installations gazières et pétrolières.

L'EPA présentera le projet de règlement à l'été 2015, ce dernier devrait se finaliser ensuite en 2016. L'Agence devrait également élaborer de nouvelles lignes directrices pour réduire les émissions d'ozone (les principaux précurseurs de la formation d'ozone sont les oxydes d'azote et les hydrocarbures imbrûlés) des secteurs pétrolier et gazier.

L'Administration de la sécurité des pipelines et matières dangereuses du département des Transports proposera quant à elle, courant 2015, de nouvelles normes de sécurité des gazoducs qui devraient contribuer à la réduction des fuites de méthane, selon le communiqué de la Maison Blanche. 15 millions de dollars seront notamment accordés par le Ministère de l'énergie pour développer des technologies de détection des fuites.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager