En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

3 millions de foyers, d'entreprises et de collectivités ont offert 5 minutes de répit à la planète

Alors que l'équivalent de 3 millions de ménages a participé à l'action « 5 minutes de répit pour la planète » provoquant une chute de consommation de 800MW, l'ADEME rappelle que la consommation d'électricité des ménages a augmenté de 2% en 2006.

Gouvernance  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Le 1er février, les Français étaient appelés par le collectif d'associations environnementales L'Alliance pour la Planète à éteindre leur éclairage et leurs appareils électriques en veille entre 19h55 et 20h00. Selon le gestionnaire du réseau de transport d'électricité RTE qui a surveillé avec attention le comportement du système électrique, une chute brutale de la consommation d'électricité d'environ 800 MW a été observée, soit une baisse de plus de 1% de la consommation totale en France ou l'équivalent de la consommation d'une ville comme Marseille. Autrement dit, selon une première estimation, cette baisse correspondrait à la consommation de l'éclairage et des appareils en veille d'environ 3 millions de ménages.
Pour Anne Bringault, directrice des Amis de la Terre, l'action a dépassé toutes nos espérances, et mobilisé bien au-delà des réseaux militants. Cet événement populaire confirme que les gens sont très concernés et prêts à agir concrètement, ajoute-t-elle. De nombreuses collectivités mais aussi des restaurants, des salles de spectacles, des entreprises avaient prévu d'offrir cinq minutes de répit à la planète. Résultats, selon les Amis de la terre se sont éteints des milliers de foyers, mais aussi la Tour Eiffel, la basilique de Fourvière à Lyon, l'Arc de Triomphe à Montpellier, la place du Capitole à Toulouse, la cathédrale de Reims, le Colisée à Rome, l'université de Montréal , la chambre des députés des Pays Bas et d'Allemagne, et de nombreux lieux dans plus de 20 pays !

À l'heure où plus de 500 experts du climat sont réunis à Paris, cette action s'est surtout voulue symbolique dans l'espoir d'attirer l'attention des citoyens, des médias et des décideurs politiques sur le gaspillage d'énergie et l'urgence de passer à l'action. Pourtant, dans son dernier bilan des consommations d'électricité en France, RTE signale que la consommation intérieure d'électricité en 2006 est en retrait de 1 % par rapport à 2005, avec un cumul annuel atteignant 478,4 TWh, soit 4,8 TWh de moins. Cependant, ce recul est imputable principalement à la baisse de la consommation des grandes entreprises industrielles du secteur énergétique. En effet, la consommation du secteur résidentiel a augmenté de 2 % en 2006 par rapport à 2005.

Il semblerait que cette surconsommation ne soit pas le fait du chauffage des habitations ou de l'eau chaude sanitaire mais de l'utilisation des appareils électroménagers toujours plus nombreux dans chaque foyer. Si les caractéristiques énergétiques font désormais parties des critères de choix lors de l'achat du gros électroménager notamment grâce aux étiquettes énergies, de nombreux équipements comme les magnétoscopes, les lecteurs de DVD, les décodeurs ou encore les paraboles ne sont pas dotés de ce type d'étiquette. Ajoutons à cela une tendance à les laisser en veille. Au final, ces équipements représentent aujourd'hui plus de 20 % des consommations d'électricité du secteur résidentiel. Rien que les téléphones portables représenteraient par exemple une consommation électrique de 1TWh/an.

Les économies d'énergies sont donc plus que jamais à l'ordre du jour même outre-atlantique. Aux Etats-unis et plus particulièrement en Californie les économies d'énergies pourraient en effet se traduire prochainement par l'interdiction progressive des ampoules à incandescence d'ici à 2012. En effet, Le député démocrate Lloyd Levine doit déposer un projet de loi en ce sens. Rappelons que la lumière produite par une lampe basse consommation (LBC) de 15 W équivaut à celle provenant d'une « ampoule » classique de 60 W. Autre avantage, la première a une durée de vie 6 à 7 fois supérieure à la seconde ! Selon l'ADEME, si tous les ménages s'équipaient d'une LBC supplémentaire de 18 W pour remplacer une lampe de 75 W, la puissance évitée serait de 1,4 GW soit une économie de 850 GWh sur les 600h de durée de vie des ampoules classiques.

Réactions11 réactions à cet article

 
Très bonne idée

Nous avons expliqué à nos enfants l'action "5 minutes de répit à la planète" et ils ont été emballés, du coup nous avons prolongé et fait tout le repas à la bougie. Depuis, nous avons ajouté une nouvelle action à celles que nous mettons en place pour préserver la planète : nous avons décidé d'offrir 3 fois par semaine 1 heure de répit en s'éclairant à la bougie.

valocoba | 08 février 2007 à 09h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Très bonne idée

Bonjour ! Quel est le bilan pollution d'un éclairage à la bougie (consommation d'énergie pour la fabriquer, dégagement de CO2 pendant sa combustion, ...)

Pascal

Pascal | 08 février 2007 à 11h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Très bonne idée

C'est une appréciation du bénéfice et du risque : qu'est ce qui nuit ou rapportera le plus : le CO2 émis par une bougie pendant 20 minutes, ou la leçon retenue par mes enfants (3 et 5 ans) de s'impliquer pour l'environnement?
Etes vous irréprochable? Pour être aussi sec et accusateur?

valocoba | 08 février 2007 à 11h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Très bonne idée

Ou voyez-vous une accusation dans ma question ? alors que votre commentaire en retour est par contre agressif.

Le but de l'opération, je crois bien, était de faire "souffler" la terre.... quel intérêt d'éteindre l'électricité si c'est pour rallumer des lampes à pétrole, à gaz, des bougies synthétiques (et bien souvent parfumées avec des produits chimiques), ou autres.....

Comme souvent, le consommateur a devancé le citoyen du monde......

Quant à être irréprochable, je n'aspire pas à cette perfection, mais sachez à mon sens, qu'il ne suffit pas de couper le courant pendant 5 minutes pour se donner bonne conscience.....que la sauvegarde de notre planête passe par beaucoups plus de petites actions quotidiennes et permanentes dans nos modes de vie.....

Enfin, ma question initiale est toujours sans réponse

Pascal

Pascal | 08 février 2007 à 13h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Très bonne idée

Et personne ne répondra à cette question car personne n'est aujourd'hui en mesur de le faire.

On touche là le vrai débat. Quel est le prix du geste écologique ?

Par exemple quel est le coût de la fabrication, de la polution et du recyclage : d'une bougie, d'une lampe incandescente ou d'une lampe économique par rapport à leur temps d'utilisation moyen ?

Aucun calcul n'existe.

Donc en ce sens personne ne peut savoir si le geste que l'on fait a un impacte positif ou négatif sur l'écologie.

Anonyme | 08 février 2007 à 14h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Très bonne idée

On reprend du début : vous avez raison sur le fonds, mais pas sur la forme. Vous m'auriez répondu : "c'est bien d'essayer de mettre des choses en place pour sensibiliser vos enfants, mais je ne pourrais que vous conseiller la prudence, car il est probable que la fabrication et l'utilisation de la bougie soit plus polluants que les 5mn d'éléctricité économisées".
Le message était le même, mais le résultat très différent. Comme le dit le messager inconnu qui est venu à mon secours, personne n'a les vrais réponses, pour ma part je me creuse la cervelle pour accumuler les gestes pour l'environnement. Quand je désherbe à la main plutot que d'utiliser des désherbants, là je sais que je fais bien, mais quand j'utilise des noix de lavage pour le linge, je ne sais pas si on ne détruit pas un écosystème quelque part pour faire un business de plus...
J'en ai marre que l'on montre du doigt, les gens de bonne volonté, la question je vous la renvoi car je n'en connais pas la réponse. Des réponses claires, précises et fiables, là je suis interessée.

valocoba | 08 février 2007 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Très bonne idée

Votre réponse confirme ma pensée : comment devenir des éco-citoyens si nous disposons pas de tous les éléments pour juger de l'impact positif ou négatif de nos actes ?

A qui devons nous nous fier ? aux politiques irresponsables (Cf la problématique des biocarburants dont l'impact global est aussi négatif que celui des carburants fossiles, seulement intéressés par leur carrière ?aux hurluberlus qui voudraient nous voir retourner dans des cavernes ?

Vraiment j'ai des doutes ....

Pascal

Pascal | 08 février 2007 à 16h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Très bonne idée

Je voulais aussi répondre à votre idée, j'ai bien compris que l'intention était bonne, et nous trois dans ce débat avons ceci en communs :
- nous nous sentons concernés
- nous réfléchissons à la question
- nous essayons de faire qqchose avec nos faibles moyens

Et pour la petite histoire, j'ai aussi 2 enfants 2 et 5ans et vais dans le même sens que vous pour leur éducation et ce qui concerne le respect de l'envirronnement et l'économie des ressources.

Anonyme | 08 février 2007 à 18h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Très bonne idée

je me sens plus à l'aise dans ce genre de communication et je vous prie de m'excuser si ma première réaction vous a parue excéssive, mais même si on parle beaucoup d'écologie, je me sens malgré tout très seule dans ce combat, car je ne vois trop de gens qui ne font pas attention et je ne fais qu'avec mes maigres moyens, car l'info que l'on reçoit est tellement contradictoire et tronquée et ce qui me fait peur actuellement ce sont les dictateurs écolos qui nous montrent du doigt mais qui en fait parlent beaucoup d'écologie mais en font un business.
Je vous ai pris pour l'un d'entre eux.

Mais continuons à émettre nos idées sur les forums à agir tous les jours, à éduquer et à nous engager, car ce sont avec les humanistes et les petites choses du quotidien qu'on avancera réellement.

Bonne soirée et je n'allumerais plus de bougies c'est promis (je plaisante, il vaut mieux rire de notre mauvaise communication du départ).

valocoba | 08 février 2007 à 18h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
C'est pas notre faute!!!!!!

Moi quand j'achète une TV, un lave vaisselle, un machine à laver avec des lumière de partout : heure date des lumière pour faire jolie... je n'y peut rien!!!! C'est pas au consommateur mais au fabricant de faire des gestes écologiques. Je n'ai pas éteinds mes lumière puisque c'est des lampes économiques, mes appareils ménager sont du type A sur tous raport et je les fais fonctionner la nuit. Donc arrêter de parler économie d'énergie quand l'état ne fait rien pour.

lanone | 09 février 2007 à 09h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:C'est pas notre faute!!!!!!

Bravo, continuez à faire du mieux que vous pouvez et avec vos moyens en vous efforçant de trouver toujours de nouvelles idées pour faire plus. Arrêtons de culpabiliser les gens qui font preuve de bonne volonté et encourageons les.
Maintenant il y a d'autres leviers beaucoup plus forts pour enrayer le problème : pourquoi ma rue en cul de sac avec seulement 10 maisons est éclairée toute la nuit? Pourquoi quand je rentre dans une administration ou une école il fait 30°C? Pourquoi quand j'achète un paquet de gâteaux ils ont 3 couches d'emballage? Pourquoi quand je vais à la banque, il sort 10 pages de l'imprimante et que mon conseiller en jette 8 à la poubelle? Pourquoi certains appareils restent toujours en veille si on ne les débranche pas? Pourquoi les massifs de fleurs des communes sont quand même arrosés en période de sécheresse? Pourquoi les enseignes lumineuses des magasins restent allumés toute la nuit? Pourquoi on ne prend pas de décision rapide sur ces problèmes? Rien que pour la France ça doit représenter quelques tonnes de CO2, mais celà ne doit pas nous empécher de continuer à faire nos efforts individuels au quotidien.

valocoba | 09 février 2007 à 11h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…