Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Mix énergétique : Les collectivités sur le front

Energie  |    |  Euractiv.fr
L'action des Régions est déterminante dans la réalisation des objectifs 2020 mais reste soumise à des contraintes structurelles, ont rappelé différentes parties prenantes lors d'un débat organisé par EurActiv.fr.

L'UE a besoin des collectivités locales pour atteindre ses objectifs de lutte contre le changement climatique. « Elles contribuent probablement à plus de 50% de la réponse attendue » dans ce domaine, a expliqué la chef de la représentation en France de la Commission européenne, Anne Houtman, lors d'un débat organisé par EurActiv.fr, lundi 27 septembre.

A chaque collectivité ses moyens

Les ressources énergétiques constituent un premier facteur important de l'engagement local. Pour favoriser des « réseaux courts », chaque collectivité territoriale est amenée à développer les sources renouvelables disponibles sur son territoire. La ville de Bordeaux possède, par exemple, un potentiel de géothermie. Elle utilise aussi des panneaux photovoltaïques et du solaire thermique pour ses toitures, et a la possibilité d'exploiter du « bois énergie », avec une des plus grandes forêts d'Europe à proximité, a expliqué le directeur de la délégation au Développement durable de la ville de Bordeaux, Patrick Faucher.

Les émissions de carbone du patrimoine, sur lesquelles les collectivités ont, selon lui, « une vraie capacité d'intervention », sont néanmoins une part très restreinte du bilan carbone des villes. A Bordeaux, elles ne constituent que 36 000 tonnes par an tandis que les émissions de l'ensemble de la ville sont estimées à 1,5...
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [11083] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions1 réaction à cet article

 
Le patrimoine des collectivités n'est pas tout

Les collectivités peuvent mener des actions sur les énergies renouvelables au delà de ce qui touche à leur seul patrimoine. Elles peuvent notamment agir directement sur la mobilisation de biomasse, géothermie ou chaleur de récupération en développant des réseaux de chaleur, dont elles peuvent assurer la maîtrise d'ouvrage dans le cadre d'un service public de chauffage urbain. Elles disposent ainsi d'un levier d'action puissant, sur le 1er poste de consommation énergétique : le chauffage des bâtiments.

Stéfan Le Dû | 29 septembre 2010 à 15h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

ELODIE, logiciel pour la performance environnementale des bâtiments CSTB