En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mobilité : l'usage de la voiture recule en Île-de-France

Transport  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Les habitants de l'Île-de-France utilisent moins la voiture alors que la fréquentation des transports en commun et l'utilisation des mobilités actives, comme le vélo et la marche, « augmentent significativement ». Telles sont les premières conclusions de la nouvelle édition de l'Enquête Globale Transport (EGT) dévoilées le 13 novembre par Île-de-France Mobilités. Cette enquête, la première réalisée depuis 2010, doit se poursuivre jusqu'en 2022. Elle pourrait ensuite prendre la forme d'une enquête continue.

3,8 déplacements par jour, soit 18 kilomètres

Pour l'instant, Île-de-France Mobilités a interrogé 3 000 ménages, soit 7000 Franciliens, entre janvier 2018 et juin 2019. Il ressort de cet échantillon que les 12,1 millions de Franciliens réalisent, en jours ouvrables, 43 millions de déplacements. Ce nombre de déplacements est en hausse de 5 % depuis 2010, une évolution en lien direct avec la croissance de la population. Par jour, « un Francilien réalise en moyenne 3,8 déplacements, parcourt 18 kilomètres et passe 1 h 30 à se déplacer », précise Île-de-France Mobilité.

La marche est le premier mode de déplacement, avec 17,2 millions de trajets par jour. Ce chiffre est en hausse de 9 % entre 2010 et 2018. « C'est surtout à Paris que la croissance est la plus importante avec presque 900 000 déplacements à pied supplémentaires (+18 %). » Suivent ensuite les déplacements en voiture, qui sont au nombre de 14,8 millions par jour, en recul de 5 %. « Cela n'était jamais arrivé depuis l'après-guerre », note l'étude, précisant que « l'essentiel de ces déplacements (…) se fait en grande couronne (13,2 millions hors de Paris, dont 8,5 millions en grande couronne) ». Les transports en commun sont le troisième mode de transport le plus utilisé. Ils totalisent 9,4 millions de trajets (+14 %). Enfin, le vélo progresse fortement (+30 %) mais reste à un niveau modeste avec 840 000 déplacements.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager