En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Mondial de Handball féminin se met au vert

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Après la Coupe du Monde de rugby, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) développe une démarche éco-responsable visant à réduire les impacts environnementaux du Mondial de Handball Féminin, organisé en France du 2 au 16 décembre 2007. En collaboration avec le Comité d'organisation et les villes hôtes de ce Mondial, le ''Programme Environnement'' mis en place par l'ADEME est axé sur la lutte contre le changement climatique et prévoit d' évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) générées par la compétition, d'organiser des actions ''concrètes'' visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre et leurs impacts, enfin, de développer une campagne de communication et de sensibilisation auprès de l'ensemble des acteurs de la compétition, organisateurs et participants.

Le Bilan Carbone réalisé par l'ADEME permet d'évaluer les émissions de GES de l'événement. Selon l'ADEME, les émissions générées par le Mondial de handball devraient s'élever à 11.368 tonnes équivalent C02, soit ''les émissions d'une ville française de 1400 habitants au cours d'une année''. Avec 82 % d'émissions de gaz à effet de serre, le transport des équipes, des médias, des officiels et surtout des spectateurs ou supporters venant du monde entier représente la part la plus importante de l'impact de l'événement sur le changement climatique, souligne l'Agence.

''Le Programme Environnement'' comprend la prévention des déchets, les économies d'énergie, la mobilité et l'éco-communication. Par exemple dans le domaine des déchets, l'ADEME prévoit de mettre en place notamment à Nîmes un système de gobelets réutilisables et consignés. Aussi, la majeure partie des impressions ont été réalisées en utilisant du papier écolabellisé (guide des bénévoles…), avec des encres à bases végétales et chez un imprimeur Imprim'Vert (affiches officielles…), ajoute l'Agence.

Jean-Louis BORLOO, ministre d'État, Ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, et Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de l'écologie, ont déclaré qu'ils se félicitaient que le comité d'organisation du Mondial de Handball féminin réponde à l'appel lancé, en août dernier, à tous les organisateurs de manifestations culturelles ou sportives et de salons professionnels à mettre en place une démarche éco-responsable.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager