En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Montagne de déchets : une condamnation allégée pour l'ex-gérant

Déchets  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

L'ancien gérant du centre de tri de Limeil-Brévannes (Val-de-Marne) a finalement été condamné en appel à 10.000 euros d'amende avec sursis et une contravention de 1.000 euros avec sursis. 

La constitution de partie civile d'une association de riverains a été rejetée.

La cour d'appel de Paris, qui se prononçait aujourd'hui a allégé sa peine. Il avait en effet été condamné en juillet 2011 à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Créteil.

Sur son centre de stockage temporaire de déchets, les détritus issus de chantiers se sont accumulés pour former une montagne de déchets de plus de 25 mètres de haut sur 200 mètres de long. Avec la chaleur de l'été, ces derniers provoquaient départs d'incendie et odeurs nauséabondes. Au final selon l'AFP, 160.000 m3 de déchets industriels, dont 900 m3 amiantés, ont été évacués vers quatre sites habilités de la région.

 La facture des évacuations pour l'Etat s'élève à près de 20 millions d'euros.

Réactions2 réactions à cet article

 

C'est quand même scandaleux que cette société et ce dirigeant n'aient quasiment rien à payer alors que leur arnaque mafieuse (qui est CLASSIQUE dans le marché des déchets, surtout les dangereux) alors que l'état a déboursé 20 millions ! Comment est-ce possible ? Est-ce qu'il a été prouvé qu'il était atteint de folie profonde ? ou a t'il corrompu les juges ? ou a t'il des amis trés hauts placés ou trés dangereux ? ou est-il en défait de payment parsqu'il a tout mis sur un paradis fiscal ?
Quelle est l'explication ???!!!??? On ne peut se permettre de constater cela sans réagir !

Lionel | 19 septembre 2012 à 14h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Encore une fois un transfert de dépenses du privé au public; le services de l'Etat ont-ils donc quelque chose à cacher ? Comment en est-on arrivé à cette accumulation de déchets sans aucune récation de la part des services en charge de la surveillance de telles installations ?
Il y a eu pour sûr défaillance doublée par des riverains que l'on n'a pas voulu entendre pendant longtemps.Une enquête administrative est-elle en cours pour répondre à toutes ces interrogations ?

Alaindigné | 20 septembre 2012 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager