En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des moutons pour l'entretien de la centrale photovoltaïque de Lunel

Energie  |    |  Marie Bernard Actu-Environnement.com
Une centrale photovoltaïque fournit par le Groupe VALECO sera mise en service dans les jours à venir, à Lunel (34). L' installation aboutira ainsi à la production d'une énergie propre et renouvelable.

S'étendant sur 1,5 hectares, la centrale solaire est composée de plus de 6. 500 modules photovoltaïques, soit une puissance électrique de 505 kWc. D'après les simulations effectuées, la production de la centrale sera de 605. 900 kWh électriques par an et sera injectée sur le réseau de distribution national.

La centrale photovoltaïque génèrera en outre une taxe professionnelle de 185. 000 euros par an et aboutira à la création d'emplois liés à l'entretien et à la surveillance des infrastructures.

Dans une démarche de cohérence environnementale, l'entretien du terrain sera
réalisé par des moutons, afin de conférer une activité de pâturage au site et donc d'éviter une pousse trop importante des végétaux.

Réactions6 réactions à cet article

 
Heureusement!

C'est une excellente initiative pour un projet photovoltaïque qui pour moi est une aberration!! Nous construisons des centrales photovoltaïque au sol, qui nécessitent une surface énorme pour une produtuction peu importants, si on fait le ratio Energie ou puissance produite/m². La capacité maximale de la centrale est de 0.5 MW alors qu'un eéolienne seule en produit 3, 4 voire 5 MW. Vous vous rendez compte du gaspillage?

Pourquoi ne mène-t-on pas une vraie politique énergétique afin de rapprocher la production de la consommation? De la surface disponible, il y en a des million de m² en France qui ne sont pas utilisés....ce sont les toits!!

On reproche aux biocarburants de faire concurrence aux terres cultivables, c'est le même problème pour ces centrales photovoltaïques au sol!!

Je suis pour le développement des énergies renouvelables pour répondre à nos besoins, mon rêve serait même d'arriver à produire 100% d'énergie verte!! Mais, il y a des aberrations et les investisseurs sautent sur tout ce qui bouge, pour des raisons de rentabilité économique, quitte à oublier la logique énergétique, agricole, sociale, environnementale du pays!!! Une problématique globale finalement!!

Vive le photovoltaïque mais sur les toits d'abord et on verra après!

le_gersois | 05 septembre 2008 à 12h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Heureusement!

Exactement , il y a des projets sur les toits des usines qui sont bien plus intéressants que les centrales aux sols.

Foulque | 13 septembre 2008 à 15h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Heureusement!

Je ne pense pas qu'il y ait a ce jour de problèmes de conflit de surface entre l'agriculture et le solaire. Les espaces hors des villes sont tellement vastes sur tout le territoire ! Mais c'est vrai que le choix de ces terrains mérite réflexion de la part des collectivités.

daucir | 26 novembre 2008 à 15h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Heureusement!

Bien entendu qu'il y a conflit entre le terrain agricole et les méga installations photovoltaîques.
L'installation de Lunel n'est-elle pas installée sur un ancien verger ?? qui une fois les arbres fruitiers arrachés auraient été remplacés par d'autres fruitier.
Mais, c'est tellement plus intéressant financièrement, les aides de la région, ou du département tellement plus convaincantes qu'au lieu de produire des fruits ou légumes on produit du Kwh avec l'argent des contribables......

nepomuk | 15 janvier 2009 à 20h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
le photovoltaique est une aberration

mais enfin quand va t'on prendre une calculatrice pour comprendre que le photovoltaique est une aberration?

calculons : entre les subventions d'état et celles d'EDF (qui accepte d'acheter les kwh 5 ou 6 fois le prix vendu ?!), le photovoltaique coute une fortune à la collectivité.

le même budget investit dans l'isolation des habitations conduirait une économie en kwh du double au moins !

le meilleur exemple de l'idiotie du système : les maisons autonomes n'existent pas, un producteur d'électricité solaire ne s'en sert jamais dirtectement, il la vends à EDF et la rachete aussitot 5 fois moins cher, c'est quand même ubuesque!

little farmer | 07 février 2010 à 21h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Des terres pour le photovoltaïque

Les centrales photovoltaïques au sol utilisent des surfaces qui sont inexploitables économiquement aujourd'hui.
Pour les valoriser sur le plan agricole il faudrait qu'il y ait une politique de restriction des importations agricoles, et c'est l'inverse qui est mis en place.
Pourquoi laisser inoccupées des surfaces, d'anciennes vignes, des vergers, des pâturages? Croire qu'il y a concurrence entre les centrales et la production agricole est une erreur, la concurrence est entre les produits importés, d'Espagne ou de beaucoup plus loin à grand renfort de pétrole et les productions locales.

Edmond | 26 avril 2010 à 11h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager