Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un scientifique du Muséum élu Président de l'Association for Tropical Biology and Conservation (ATBC)

Pierre-Michel Forget, scientifique au Muséum national d'Histoire naturelle, docteur en biologie végétale tropicale, a été nommé Président de l'association for Tropical Biology and Conservation (ATBC).

Nomination  |  Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Après 20 ans d'action au sein de cette association scientifique, ce mandat* de 3 ans sera notamment l'occasion de renforcer la coopération internationale entre les universitaires, les chercheurs, les environnementalistes, et les gestionnaires des ressources naturelles avec pour but d'améliorer la conservation des forêts et le développement des populations humaines au Suriname et plus largement dans le Bouclier Guyanais et de développer l'ATBC en Afrique, et de renforcer le lien entre l'association, les organisations scientifiques et les ONGs impliquées sur ce continent.

Membre d'une équipe de recherche Muséum-CNRS sur la dynamique forestière et la biodiversité depuis 1998, membre du bureau de Guiana Shield Initiative (IUCN-ND) et de sociétés savantes telles que l'ATBC depuis 1988 et la Society for Tropical Ecology-GTÖE depuis 2004, Pierre-Michel Forget consacre ses recherches à l'écologie et la conservation des forêts tropicales, la destinée des graines, la saisonnalité de la fructification, la consommation des fruits et graines par les frugivores et granivores, l'impact des perturbations anthropiques sur la diversité forestière et la régénération des arbres, la collecte des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) et l'usage durable de la diversité forestière. La Guyane française (1984-2007), le Suriname (2002-2007), le Guyana (2000-2006), le Panama (1989-1990), le Rwanda (2006), le Cameroun-Gabon (depuis 2007) sont les sites de ses recherches actuelles. Il encadre des étudiants en France, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Suriname et au Rwanda.

Ainsi plus particulièrement en Guyane, il dirigé plusieurs programmes de recherches sur l'impact des animaux disséminateurs et prédateurs de graines du carapa (andiroba) en particulier, les effets de la fragmentation forestière, les effets de la chasse et de l'exploitation forestière sur les relations plantes-animaux et la régénération, et les effets de la phénologie sur la régénération des plantes en forêts. Son engagement l'a conduit à contribuer à des initiatives contre l'orpaillage illégal, l'une dans le Bouclier Guyanais, l'autre dans la Réserve Naturelle des Nouragues en Guyane française.

En juin 2008, Pierre-Michel Forget organisera le congrès annuel de l'ATBC à Paramaribo, au Suriname en Amérique du Sud. Il a initialement proposé cette destination afin de réunir les scientifiques, les ONGs et les décideurs environnementalistes de l'ensemble des tropiques pour échanger leurs connaissances scientifiques et culturelles de la biologie, des usages responsables et de la conservation des écosystèmes tropicaux. Il est extrêmement confiant dans le potentiel de l'ATBC et de l'influence positive qu'elle a sur le devenir et la gestion des forêts tropicales

*Le Président de l'Association de Biologie Tropicale et Conservation est élu pour un mandat de trois années. La première année (1 janvier-31 décembre), il sert l'ATBC en tant que Président élu (President-Elect), puis en tant que Président la seconde année, et enfin en tant que Président passé (Past-President) la dernière année.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager