En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Débat public sur les Nanotechnologies : nouvelle formule à Metz sur le thème ''Habitat et énergie''

Risques  |    |  Déborah Paquet Actu-Environnement.com
Le débat sur les nanotechnologies traites des nanosciences et des nanotechnologies et de leurs multiples applications, existantes ou envisageables. Les nanotechnologies font déjà partie de notre quotidien : traitement, stockage et transmission de l'information, matériaux de construction, automobile, aviation, habillement, cosmétologie, applications médicales. Perspectives et risques sont en débat, l'objectif étant de poser les problèmes et de mieux identifier les arguments en présence, devant un large public et non dans des enceintes réservées à des spécialistes.

La 10e réunion du débat public sur les nanotechnologies aura lieu à Metz1 où le thème ''Habitat et énergie'' sera abordé, avec un focus sur les ''Telecoms / Fibre''.

A la suite de perturbations lors du dernier débat public qui se déroulait à Grenoble le 1er décembre dernier menant à la suspension de la réunion, la Commission Particulière du Débat Public (CPDP) offre aux citoyens une nouvelle formule pour participer au débat. Mise à disposition des documents au préalable, séparation du public et des intervenants, retransmission des interventions par vidéo et sur le site Internet, possibilité de s'exprimer par téléphone sont les nouvelles modalités de la réunion publique. Le public est invité à participer en se rendant sur place, en se connectant sur le site du débat ou en téléphonant.

Notes

1 - 15 décembre, 19h30, CESCOM Metz Technopole - Amphithéâtre Victor Demange - 4 rue Marconi

Réactions1 réaction à cet article

 
Une

Pourquoi avons nous tellement peur du conflit? Comment en arrivons-nous aujourd'hui, en France, à éloigner les protagonistes de projets techniques qui n'ont de chance de se déployer qu'en démocratie ?
La regle du jeu d'un dialogue multiacteurs ne peut pas se décréter d'en haut strictement. Certes, il est indispensable de poser les termes d'un respect mutuel, d'une écoute, d'une démarche constructive, mais le reste appartient à ceux qui s'engagent. Nous ne pouvons pas envisager un dialogue social sans permettre aux parties prenantes de participer à l'élaboration des thèmes de débat, des sujets qui importent qui sont loin d'être uniquement technique.
Il est essentiel de construire des relations de confiance entre acteurs concernés par les nanos. Nous demandons l'ouverture d'un chantier pour reprendre les cadres nécessaires à un dialogue public serein et constructif.
Dorothee Benoit Browaeys,
pour VivAgora

Doreen | 15 décembre 2009 à 06h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…