En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Golfe du Mexique : des océanographes détectent une nappe sous-marine de pétrole

Eau  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Dans une étude publiée le 19 août dans la revue américaine ''Science'', des océanographes ont confirmé l'existence, dans les profondeurs du golfe du Mexique, d'une nappe de pétrole provenant du puits exploité par BP et flottant à plus de 900 mètres de profondeur. ''Ce panache s'étend sur au moins 35 km à plus de 900 m de profondeur et mesure près de 2 km de largeur sur près de 200 m de hauteur'', ont estimé les océanographes de la Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI), l'institut mondial d'études océanographiques.

Les chercheurs ont réalisé, du 19 au 28 juin, plus de 57.000 analyses chimiques, à l'aide notamment d'un spectromètre de masse sous-marin. La nappe a été détectée à 5 km du puits sous-marin accidenté. Les analyses ont mis en évidence la présence de benzène, de toluène, d'éthybenzène et de xylène. Des gouttelettes d'huile inodores ont été prélevées.

Les chercheurs ont observé que la bio-dégradation de ce pétrole était en cours grâce aux microbes vivant dans les grands fonds mais que ce processus était relativement lent. Ce panache pourrait ''subsister dans l'océan plus longtemps qu'on ne le pensait'', ont-ils prévenu.

Le rapport de la NOAA contredit

Après les océanographes de l'Université de Géorgie, les chercheurs ont à leur tour contredit le rapport officiel présenté début août par le National oceanic and atmospheric administration (NOAA), qui affirmait que les trois quarts du pétrole échappé du puits s'étaient évaporés, dispersés et/ou avaient été récupérés ou éliminés. Le colmatage définitif du puits a été repoussé à septembre.

Réactions1 réaction à cet article

 
Disparue par enchantement !

Cacher la vérité sur la marée noire, les incendies en Russie, la crise financière mondiale, la pauvreté, la famine, le 11 septembre 2001 et j'en passe NE SERT A RIEN, la vérité verra le jour et les fautifs passeront en Justice. Ces sujets sont absents des médias français ... Le travail va être long pour établir la vérité sur tous ces sujets, il va falloir être très patient. Ils croient que les gens vont oublier, ils se trompent.

Rémifasol57 | 22 août 2010 à 19h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…