En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Aéroport Nantes Atlantiques : l'Etat prépare la réduction des nuisances sonores

Transport  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Suite à l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), l'Etat s'est engagé à optimiser l'aéroport de Nantes Atlantique. Cette optimisation débute avec une mesure qui devrait faire consensus chez les riverains : l'interdiction de décollage et d'atterrissage des avions les plus bruyants, ainsi que la limitation des vols de nuit. France Nature Environnement Pays-de-la-Loire indique qu'une réunion de la commission consultative de l'environnement de l'aéroport a eu lieu ce vendredi 27 avril. Le plan d'exposition au bruit et le plan de gêne sonore étaient à l'ordre du jour.

En outre, ce matin, le ministère de la Transition écologique a mis en consultation jusqu'au 28 mai un projet d'arrêté visant à limiter l'utilisation de cet aéroport par les aéronefs les plus bruyants. Le texte devrait entrer en vigueur à partir du 31 mars 2019.

Le projet d'arrêté comporte trois dispositions. Il prévoit tout d'abord une interdiction permanente d'exploiter les avions dits du "chapitre 2", c'est-à-dire les avions à réaction conçus avant 1977. Ensuite, les avions les plus bruyants du "chapitre 3" (avions mis en service entre 1978 et fin 2005) ne pourront plus décoller et atterrir entre 22h30 et 6h. Il s'agit des avions dont la marge cumulée des niveaux de bruit certifiés, qui mesure le niveau effectif de bruit perçu, est inférieure à 8 Effective Perceived Noise Decibel (EPNdB). Enfin, les avions du "chapitre 3" avec une marge cumulée inférieure à 13 EPNdB ne pourront plus décoller et atterrir entre 23h et 6h.

Ce projet d'arrêté, a reçu l'avis favorable de la commission consultative de l'environnement de l'aéroport de Nantes Atlantique ainsi que de l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (Acnusa), précise le ministère.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…