En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nicolas Hulot annonce trois grands chantiers en faveur de la biodiversité

Biodiversité  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Le ministre de la Transition écologique a annoncé l'ouverture de trois grands chantiers en faveur de la reconquête de la biodiversité à l'occasion de la première réunion plénière du Comité national de la biodiversité ce mardi 31 octobre.

Il s'agit tout d'abord de la mise en place du dispositif "Territoires engagés pour la biodiversité" qui vise à promouvoir à l'échelle du territoire des actions exemplaires en faveur de la reconquête de la biodiversité. "Ce dispositif va être préparé en lien étroit avec les régions pour sa mise en œuvre qui mobilisera prioritairement les agences régionales de la biodiversité", explique Nicolas Hulot. Six de ces agences sont en phase de préfiguration.

Le deuxième chantier est le lancement d'un budget participatif pour la biodiversité et le climat visant à soutenir les citoyens dans "le développement de projets exemplaires et qui auront vocation à être reproduits".

Enfin, le ministre annonce la candidature de la France pour accueillir en 2020 le Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). "Cet évènement doit être l'occasion d'une mobilisation forte de nos concitoyens autour de la reconquête de la biodiversité comme la COP21 l'a été en matière de changement climatique", explique Nicolas Hulot.

Après l'avoir affirmé lors de la journée de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité du 5 octobre, le ministre a redit que la priorité de préservation de la biodiversité revêtait autant d'importance que la lutte contre le changement climatique.

Réactions1 réaction à cet article

 

Un dossier complexe...
Faut-il à tout prix viser à restaurer une biodiversité mémorielle, ou faut-il l'adapter aux changements climatiques à venir ?
Est-il prévu la lutte contre les espèces invasives ?
Ces actions seront-elles menées en parallèle d'une lutte contre la disparition des espaces naturels ?
En clair, ne se dirige-t-on pas vers la création de musées ???

dmg | 05 novembre 2017 à 18h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…