En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Certification environnementale des exploitations : l'agriculture raisonnée reconnue au titre du niveau 2

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Les textes définissant la démarche de certification environnementale des exploitations agricoles menant à la Haute valeur environnementale (HVE) ont été publiés en juin 2011. Pour pouvoir prétendre à la certification environnementale, une exploitation agricole doit atteindre ''un premier niveau d'exigence environnementale'', contenu dans le dispositif de la conditionnalité des aides de la politique agricole commune (environnement, santé, productions végétales et bonnes conditions agricoles et environnementales).

La commission nationale de la certification environnementale (CNCE), réunie les 24 janvier et 15 février 2012, a adopté la reconnaissance, au niveau 2 de la certification de l'Agriculture raisonnée, des démarches Criterres, Area (Agriculture respectueuse de l'environnement en Aquitaine), Terra vitis Rhône-Méditerranée et Plante bleue. L'agriculture raisonnée comporte des exigences permettant de respecter le référentiel de la certification environnementale de l'exploitation. Cette reconnaissance ''permet d'identifier et de valoriser plusieurs milliers d'exploitations qui se sont déjà engagées dans des démarches respectueuses de l'environnement'', ont précisé la CNCE, les ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture dans un communiqué.

La CNCE a également donné un avis favorable pour l'agrément de Bureau Veritas certification France, Ocacia, Afnor certification et SGS-ICS pour procéder à l'audit des exploitations pour les niveaux 2 et 3 (Haute valeur environnementale, HVE) de la certification. Un autodiagnostic, vérifié par un organisme habilité, permettra ainsi de vérifier que l'exploitation s'inscrit bien dans une démarche de progrès pour atteindre ces niveaux.

La parution des arrêtés d'agrément "interviendra dans les tous prochains jours", ont précisé les ministères.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour la biodiversité, le ministère de l'Ecologie  a également annoncé la mise en place d'''une aide aux agriculteurs qui s'engagent dans le niveau 3'' permettant l'utilisation de la mention HVE. Pour l'obtenir, l'exploitation agricole doit  notamment respecter des seuils de performance environnementale dans le domaine de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la ressource en eau.

Réactions1 réaction à cet article

 

L'agriculture raisonnée a montré de nombreuses limites sur son efficacité réelle pour l'environnement, (c'est hélas un peu synonyme du simple respect de la reglementation...). Les consommateurs n'ont pas été convaincus par le cahier des charges. Je pense que HVE va suivre la même route... on verra...peut être que le niveau 3 sera quand même un réel progres pour l'environnement ?

sym | 17 février 2012 à 20h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager