En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

NDDL : la DGAC annonce "une forte augmentation des nuisances aériennes" si l'aéroport n'est pas construit

Transport  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Les résultats de cartographie du bruit, associé au "scénario théorique" d'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et de maintien de l'aéroport de Nantes Atlantique, "montrent clairement une forte augmentation des nuisances sonores et des populations impactées", a indiqué la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), le 28 octobre. "Cette étude confirme les avantages du transfert de l'activité aéroportuaire sur le nouveau site de Notre-Dame-des-Landes, pour lequel la population impactée par les nuisances sonores ne dépassera pas 2.700 personnes à terme", estime la DGAC.

Des cartes de bruit prévisionnelles et des estimations du nombre de personnes soumises aux nuisances sonores ont été réalisées pour un trafic de 6 millions, 7 millions et 9 millions de passagers à l'horizon 2030. Ces résultats ont été présentés à la préfecture de Loire-Atlantique devant le groupe de travail pluraliste créé pour prolonger la concertation sur les sujets identifiés par la commission du dialogue.

Compte tenu du survol de Nantes par les avions au départ et à l'arrivée de l'aéroport de Nantes Atlantique, "près de 80.000 habitants sont concernés à terme", avancent les services du ministère de l'Ecologie, ajoutant qu'"avec la croissance du trafic, les habitants du centre de Nantes subiraient à terme, aux heures de pointe, le passage d'un avion toutes les deux minutes".

Par ailleurs, "la zone soumise à de très fortes contraintes d'urbanisme, notamment l'interdiction de construire de nouveaux logements, s'étend significativement".

Réactions7 réactions à cet article

 

De la bonne grosse intox. Oui.
La DGAC est à la botte du gouvernement. Cela n'a rien de secret. Comment peut on, sérieusement tenir compte de tels résultats ?
On fera en sorte de punir cette clique de capricieux séniles aux prochaines élections.

gruche | 04 novembre 2013 à 21h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La force des lobbyies est telle que tout est bon pour soi-disant justifier le nouvel aéroport de NDDL...Alors qu'il y a des opportunités fantastiques:
Revoir les normes sonores des avions avec des normes de plus en plus drastiques permettant de développer des avions silencieux
Améliorer la desserte Nantes-Paris par une vraie voie ultra rapide ferroviaire.
En outre la pollution générée par ce nouvel aéroport sera considérable.
Pourquoi ne pas transférer cette opportunité sur l'aéroport de Beauvais, complètement sous-utilisé. Cela en outre permettrait de désenclaver Orly et CDG.

Désolé Mr Ayrault mais les commissions envisagées ne seront pas au rendez-vous et vos petits amis devront aller voir ailleur.

arthur duchemin | 05 novembre 2013 à 09h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ridicule cet article !

A revoir le reportage d'hier soir sur public-senat. Une source fiable.
Où même les pilotes de ligne indique que ce projet ne tient pas la route "d'un point de vue aéronautique".

Nantes n'est pas saturé, il y a même 10 fois plus de trafic sur certains aéroport en Europe à taille équivalente.
Désolé, copie à revoir.

ND | 05 novembre 2013 à 10h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et pourquoi ne pas tout simplement revoir les procédures d'approches et de décollage de l'aéroport Messieurs de la DGAC? Cela éviterait de rendre les nuisances trop insupportables et d'en limiter les impacts humains et environnementaux!

Ben35 | 05 novembre 2013 à 11h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Navré d'avance pour les détracteurs de NDDL, mais soyez un minimum objectif.
L'étude du bruit (et juste le bruit ici) est clairement pour NDDL. c'est évident qu'un aéroport hors ville sera plus silencieux qu'un aéroport en ville.
Sans prendre partie dans ce débats ça me semble juste évident. Il faut la franchise de le reconnaitre. Et c'est un crédit à porter au projet. Il y a d'autres motifs contre le projet, mais pas celui-ci.

Quant à rendre les avions silencieux ... pardon, mais même les planeurs font du bruit. Au bout d'un moment, on ne peut pas grand chose contre la physique.

J'ajouterai que d'un point de vue environnemental, si l'on souhaite densifier l'habitat de Nantes et ralentir son étalement, alors le déplacement de l'aéroport est aussi une évidence.
Enfin, je ne suis pas sur qu'on puisse tant changer les procédures d'approche, sans changer l'architecture de l'aéroport. Quant bien même cela ne diminuerait que peu les nuisances. Que l'avion passe d'est en ouest ou de Nord-sud, ou autre cela ne change pas le fait qu'il survole la ville à basse altitude.

Encore une fois, sans être pour ou contre, il faut savoir prendre les éléments comme il sont, en toute objectivité.

Terra | 05 novembre 2013 à 12h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

AU contraire, le rapport de la DGAC montre clairement que l'aéroport est loin d'être saturé: il y a encore 20 000 vols VFR par an (les petits coucous). Et ce sont souvent les plus bruyants !
Par ailleurs, on voit bien que le scénario des vols longs courriers est absent.
Finalement, cela restera un aéroport régional, permettant d'aller passer quelques weekends au chaud ou d'aller voir la famille en Europe.
C'est très bien, mais ce qui existe suffit largement.

VFR | 05 novembre 2013 à 18h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le collectif des élu-e-s qui doutent de la pertinence du projet d'aéroport (CéDpa) a financé une contre-étude qui réfute clairement ce qui est dit dans l'article.
Cette étude est publiée sur leur site internet http://aeroportnddl.fr accompagné d'un document de 4 pages comparant les 2 études.

Anne-Marie | 05 novembre 2013 à 21h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…