Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nucléaire : 27 nouveaux projets retenus pour la modernisation et l'innovation

Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

La quatrième relève de l'appel à projets pour moderniser l'outil industriel de la filière nucléaire et le soutien à l'innovation a retenu 27 projets. Ces derniers impliquent 21 PME (soutenues à hauteur de 14 millions d'euros, pour 39 millions d'euros d'investissements productifs) et 9 entreprises de taille intermédiaire (ETI) (soutenues à hauteur de 4,2 millions d'euros, pour 14,6 millions d'euros d'investissements productifs).

Quatre projets concernent l'innovation avec par exemple des propositions d'amélioration de l'environnement du soudage manuel, des solutions de sécurité au travail ou encore des connaissances liées aux mécanismes de vieillissement des matériaux.

18 projets visent la modernisation dont notamment un projet de mise en place de cellules d'usinages automatiques et robotisées pour la fabrication d'attaches de tuyauteries destinées aux centrales nucléaires de nouvelle génération.

Quatre s'intéressent à la fois à la modernisation et l'innovation comme un projet de construction de jumeaux numériques multi-échelle du centre de stockage de l'Aube et du Centre industriel de regroupement, d'entreposage et de stockage (Cires). La technologie utilisée s'appuiera sur une intelligence artificielle.

Enfin, un projet mise sur la relocalisation de la gestion externalisée du linge contaminé sur le secteur du nucléaire : plus exactement, jusqu'à 30 % du linge utilisé sur les sites nucléaires français.

Par ailleurs, la seconde relève de l'appel à projets compétences et de formation professionnelle a sélectionné 14 nouveaux projets lauréats.

Selon le ministère de la Transition écologique, 136 projets de la filière nucléaire sont désormais soutenus par France Relance, à hauteur de 150 millions d'euros, pour un montant total d'investissements industriels de 489 millions d'euros.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est tout simplement un mode de subvention supplémentaire du nucléaire .
On nous dit que la procédure est celle de l'appel à projets (?) , mais aussi qu'il s'agit d'appel d'offres!!!Je suis curieux de lire une ou plusieurs de ces procédures, qui sont contradictoires.
Actu-environnement devrait investiguer sérieusement avant de délivrer des informations de cette nature , on ne sait même pas quel ministère ou comité Théodule finance de telles fantaisies occultes .

Darwin | 03 mars 2022 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager