En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : l'ASN signale de nouveaux défauts sur les diesels de secours de neuf centrales

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Le 6 février, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a signalé la découverte de nouveaux défauts de résistance au séisme de certains matériels contribuant au fonctionnement des diesels de secours de seize des réacteurs de 1300 mégawatts (MW) d'EDF, répartis sur neuf centrales. « En cas de séisme conduisant à une perte des alimentations électriques externes, le fonctionnement des diesels de secours pourrait ne plus être assuré, en raison de ces défauts », précise l'ASN.

Ces défauts font suite à la découverte de plusieurs anomalies similaires depuis 2017 et la découverte de l'absence de démonstration de résistance au séisme des ancrages dans le génie civil des diesels de secours de ses 20 réacteurs de 1 300 MW.

Trois types de défauts

Ces nouveaux défauts sont de trois types, explique l'ASN : mauvais montages de raccords en élastomère de tuyauteries, corrosion de certaines portions de tuyauteries ou de leurs supports, et défauts de connectique au niveau de certaines armoires électriques. « L'ensemble des défauts constatés a fait l'objet, pour les réacteurs concernés, de réparations par EDF, ou, pour ce qui concerne le mauvais montage de certains raccords en élastomère, d'une surveillance renforcée jusqu'au prochain arrêt du réacteur, au cours duquel ils seront remplacés », explique l'ASN.

« Compte tenu des conséquences potentielles du dysfonctionnement des deux diesels de secours d'un même réacteur en cas de séisme, cet évènement est classé au niveau 2 de l'échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES) » (…) pour huit réacteurs répartis sur cinq centrales. Il s'agit des réacteurs 1 et 2 de Flamanville, des réacteurs 1, 3 et 4 de Paluel, du réacteur 1 de Belleville-sur-Loire, du réacteur 1 de Nogent, et du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Penly. Huit autres réacteurs, répartis sur sept centrales, font l'objet d'un classement au niveau 1 : réacteur 2 de Paluel, réacteur 2 de Saint-Alban, réacteur 2 de Belleville-sur-Loire, réacteurs 1 et 3 de Cattenom, réacteur 1 de Penly, réacteur 2 de Chooz, et réacteur 1 de Civaux.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager