En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : l'ASN valide le fonctionnement de Gravelines 3 pour dix ans de plus

Risques  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le 14 décembre, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé ne pas avoir d'objection à la poursuite du fonctionnement du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord) au-delà de trente ans. Le dépôt du rapport du prochain réexamen périodique du réacteur devra intervenir avant le 30 avril 2023.

La décision de l'ASN impose que tous les défauts de génie civil identifiés dans le bilan de l'examen de conformité ainsi que l'obsolescence du contrôle-commande soient traités avant le 31 décembre 2018. Elle fixe aussi une série de prescriptions concernant, notamment, les assemblages de combustible et leur suivi, la tenue des bâtiments nucléaires aux séismes et aux déflagrations, ou encore les recombineurs d'hydrogène installés dans le bâtiment réacteur.

En France, l'autorisation d'exploiter un réacteur nucléaire ne fixe pas de durée maximale de fonctionnement, rappelle l'ASN, ajoutant qu'en revanche, le code de l'environnement impose un réexamen périodique tous les dix ans, à l'issue duquel l'Autorité prend position sur la poursuite du fonctionnement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…