Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Objectif ZAN, une application locale semée d'embûches

Réduire l'artificialisation des sols, tel est l'objectif que la loi Climat et résilience a fixé. Sa traduction dans les documents d'urbanisme débute et soulève de nombreuses questions. Les collectivités locales interrogent la méthode.

Aménagement  |    |  Florence Roussel
Objectif ZAN, une application locale semée d'embûches
Actu-Environnement Le Mensuel N°428 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°428
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Publiée le 22 août 2021, la loi Climat et résilience a fixé l'objectif du zéro artificialisation nette (ZAN) en 2050, avec une cible intermédiaire de réduction de moitié du rythme de consommation d'espaces d'ici à 2031. En une décennie, l'utilisation d...

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

SELVERT usages et solutions NON-PHYTO pour les espaces verts des communes Selvert
Conseil en droit de l'Environnement, Énergie et Infrastructures Cabinet Valentin Renoux - Avocat