En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Emballages plastique : les producteurs visent un taux de réemploi et de recyclage de 60% en 2030

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°377 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°377
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

La Commission européenne veut que tous les emballages en plastique mis sur le marché européen soient réutilisables ou recyclables d'ici 2030. PlasticsEurope, l'association professionnelle européenne regroupant les fabricants de plastique, propose pour sa part d'atteindre un taux de réutilisation et de recyclage des emballages plastique de 60% d'ici à 2030. Si l'on prend en compte la valorisation énergétique, les 100% pourraient être atteints dix ans plus tard. C'est ce qui ressort des engagements volontaires pris par PlasticsEurope, le 17 janvier, le lendemain de la publication de la stratégie plastique de l'exécutif européen.

La fédération professionnelle se montre favorable aux mesures visant à réduire les dépôts sauvages de déchets plastique et à l'harmonisation des règles environnementales. "L'engagement volontaire Plastics 2030 se concentre sur la prévention des rejets de plastiques dans l'environnement, l'amélioration de l'efficacité de l'utilisation des ressources et la circularité des emballages plastique", résume-t-elle. En revanche, elle reste silencieuse sur la mesure phare proposée par la Commission européenne : réduire les déchets plastiques à la source, via des restrictions visant certains objets plastique à usage unique (tels que les petits emballages, les sacs, les gobelets jetables, les couvercles, les pailles et les couverts).

Le 11 janvier, les professionnels du plastique avaient déjà expliqué qu'ils jugaient irréaliste l'objectif français de recyclage de 100% des déchets plastique en 2025. Ils préfèrent un objectif de 100% de valorisation (qui inclut l'incinération) et privilégient un recyclage "éco-efficace", c'est-à-dire un recyclage dont les bénéfices sont supérieurs aux coûts économiques. Selon PlasticsEurope, le taux de recyclage idéal est de l'ordre de 29 à 45% pour l'ensemble des déchets plastique : 27 à 42% pour les emballages plastique ménagers, 50 à 70% pour les autres emballages plastique, ou encore de 18 à 38% pour les plastiques utilisés dans les voitures.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager