En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les Français et le Développement durable : entre engagements et saturation …

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Selon les premiers résultats de l'étude de l'Institut Ifop rendus publics le 22 janvier, à la veille de la Semaine du Développement durable, 91% des Français ''ont entendu parler du développement durable'' en 2009 alors qu'ils n'étaient que 33% en 2002, lors de la première édition de l'enquête !

Pour cette neuvième édition de l'Observatoire du Développement Durable publiée par l'Ifop, 88% des Français disent désormais ''trier souvent ou systématiquement leurs déchets''. 47% des personnes interrogées déclarent également que ''le respect de l'environnement est un critère très important ou primordial dans le choix des produits et services offerts par les entreprises''. Rappelons que selon un sondage publié en avril dernier par le cabinet conseil en marketing durable Ethicity et Aegis media expert, 66% des Français ont déclaré ''faire des achats responsables'', dont 20% qui disent ''le faire régulièrement''.

''La tendance du développement durable est belle et bien installée auprès des Français et qu'elle se traduit par une installation de plus en plus nette dans la vie quotidienne'', souligne l'Ifop.

Greenwashing et sur-médiatisation...

Si selon l'institut de sondage, cette dernière édition révèle ''la montée de la maturité et de l'exigence du consommateur-citoyen à l'égard des initiatives des acteurs marques ou institution'', elle démontre cependant une ''certaine saturation'' concernant l'ensemble des discours émis sur le sujet du développement durable.

Greenwashing, sommet sur le climat de Copenhague en décembre dernier ''fortement médiatisé'', ''le film Home d'Arthus Bertrand'' ou encore ''les débats houleux'' autour de la Taxe Carbone en 2009, ''cette sur-médiatisation peut expliquer en partie le sentiment qu'ont les Français d'être sur-informés sur ce sujet et donc de moins s'y intéresser'', estime l'Ifop. ''2009 marque à la fois une baisse significative de la crédibilité à l'égard des publicités qui mettent en avant les effets bénéfiques pour l'environnement et une baisse de l'intérêt à en savoir plus sur le développement durable''.

Réactions7 réactions à cet article

 
tendance

le développement durable, c'est tendance. C'est bien le problème; c'est tellement ressassé partout, simplifié et formaté que la lassitude nous gagne. Ajoutez à cela le Copenhague avorté; la disparition médiatique de YAB et NH, l'irresponsabilité des USA et de la CHINE. Inventons le concept de Responsabilité Individuelle Durable (RID) et gardons l'espoir

vorlat | 26 janvier 2010 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
tout et n'importe quoi

comment s'y retrouver alors que la publicité, les médias nous vante par exemple le photovoltaïque. c'est une énergie verte certes (et encore le bilan carbone?)mais qu'il faut des siècles pour amortir : le PV n'est pas du Développement Durable; c'est uniquement de la spéculation....

DL | 26 janvier 2010 à 10h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Il n'y a qu'une seule planète...

Il n'y a qu'une seule planète et nous en sommes collectivement responsables.Il faudrait trois terres, si toute l'humanité avait le mode de vie d'un français. Notre responsabilité est de proposer un autre modèle de développement et d'inventer une économie compatible avec notre environnement.
Personne n'a envie de vivre dans un environnement dégradé...
La société civile veut du concret, et exige des entreprises qu'elles affichent des performances environnementales réelles ( et qu'elles soient sous contrôle d'autorité indépendante), car la recherche du profit ne peut plus être l'unique moteur de développement.

Océane | 26 janvier 2010 à 15h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Faites comme moi ...si vous le pouvez...

Ou si vous le voulez.J'ai construit ma maison en bois,je me chauffe au bois,je mange mes légumes bio (2 potagers alimentés en eau de récupération),je vais alimenter mes toilettes en eau de pluie récupérée,j'utilise des lampes basse consommation ainsi que des LED;et pourtant je ne me dis pas "écolo"mais je suis d'un milieu paysan et j'essaie de respecter la nature comme lui la respectait il y a plus de 30 ans quand il était agriculteur avec ses chevaux de trait,sa polyculture,sa basse cour(voyez vous encore des poules chez les agriculteurs d'aujourd'hui)ect...
Je déteste les éoliennes,par leur démesure et par leur inefficacité,mais ceci est un long débat que je connais bien étant créateur d'une association qui milite contre.

kyrnos43 | 26 janvier 2010 à 16h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Faites comme moi ...si vous le pouvez...

Et puis !; votre empreinte carbone est encore dix fois plus grande que celle d'un habitant de la planète à 1€ par jour ; Et même si tout le monde faisait comme vous, il faudrait encore 2terres et demi!!!!! Alors que faire ? Stopper la mondialisation qui uniformise les comportements à l'échelle mondiale (chaque chinois qui progresse n'a qu'une envie : consommer à l'occidentale).....Pour être heureux on n'a pas besoin de 40000€ par an mais d'être en phase avec la nature et sa propre culture. Cessons d'ériger notre mode de vie occidental en modèle universel, non mais sans blague

varlot | 27 janvier 2010 à 08h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
m'enfin?

Le développement durable n'est pas une tendance ni une mode!!! elle est devenue une nécessité! Nous sommes la première génération à pouvoir faire évoluer les choses, et devenir membres actifs pour la protection et le respect de notre environnement, montrer l'exemple pour les générations futures. Quant au photovoltaïque, c'est une solution comme plein d'autres de contribuer aux diminutions de C02, évitant ainsi la prolifération de centrales nucléaires...Imaginez que 9 millions de toitures en France sont susceptibles d'être équipées avec un retour sur investissement entre 6 et 10 ans (en comptant les crédits d'impôts et les aides régionales et les revenus générés par la vente totales de la production électrique à EDF qui s'engage sur contrat pendant 20 ans). De toute façon, votre toiture aujourd'hui ne produit rien, ne rapporte rien, demain non plus, dans 10 ans idem si vous ne faites rien. Le retour production électrique avec du PV/bilan carbone se réalise au bout de 2,5 à 3 ans sur une installation PV....ensuite ce n'est que du bonus pour notre planète.... Arrêtons de nous gratter la tête et agissons comme dans les pays du Nord de l'Europe qui depuis fort longtemps ont plusieurs longueurs d'avance dans les EnR. Notre pays s'est trop longtemps réfugié derrière son petit doigt avec son tout nucléaire. A vous de juger. Action!

Sweeter | 28 janvier 2010 à 12h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Greenswashing et actions !

Bonjour à tous,
Je suis très embêtée par la sur-médiatisation du Développement durable à tout va surtout dans la publicité...
L'idéal est que si vous voyez une publicité dans la presse ou sur Internet est que vous réagissez sur le site de la marque... Si on est nombreux à agir, la marque sera obligée de se positionner. Nous avons désormais le pouvoir de faire changer les choses avec Internet et ses réseaux sociaux, les marques peuvent de moins en moins jouer les pinocchio. A ce propos, un prix a été lancé par les associations "Les Amis de la Terre" pour tristement féliciter les marques en greenwashing.

Sinon pour le quotidien, que faire ? Pour sortir progressivement de l'hégémonie du nucléaire, vous pouvez déjà aller chez Enercoop pour consommer de l'énergie propre et soutenir le développement de l'énergie renouvelable : Enercoop, seul fournisseur d'energie verte en France (si, si...).
Regardez autour de vous s'il y a des initiatives locales qui favorisent d'autres modes de développement. Pour moi, par exemple, j'ai rejoint une nouvelle association : Solaire Citoyen qui promeut l'énergie solaire en Ile-De-France.
Pour la bouffe, consommez bio, très peu de viande, peu de poissons et etc... Plutôt que de se plaindre, agissons à notre niveau de compétences !

annabel | 09 février 2010 à 10h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager