En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Comment les acteurs dans les territoires se saisissent des Objectifs de développement durable ?

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Dans un rapport paru fin septembre 2019, le Commissariat général au développement durable (CGDD) dresse un état des lieux des démarches engagées par des acteurs territoriaux pour atteindre les 17 Objectifs onusiens de développement durable (ODD) à l'horizon 2030.

En France, la mise en œuvre des ODD est pilotée par le ministère de la Transition écologique et solidaire qui vient de publier la feuille de route nationale. Les ODD constituent l'Agenda 2030 qui doit permettre d'orienter les politiques publiques en matière de développement durable. « Chacun des ODD comprend des " cibles " qui peuvent correspondre à des compétences des collectivités territoriales et des acteurs locaux, en particulier en lien avec l'accès aux services essentiels (eau, énergie, santé, éducation…) », rappelle le CGDD. « L'ensemble des acteurs, à l'échelle du territoire, est concerné [pour contribuer aux ODD, ndlr], souligne-t-il : collectivités, entreprises, associations et citoyens ».

« De nombreux projets ont vu le jour dans les territoires » depuis l'adoption de l'Agenda 2030, en septembre 2015. Ils ont été lancés « à l'initiative de l'État, des structures accompagnant les différents acteurs et des acteurs eux-mêmes », précise le CGDD. Plusieurs démarches territoriales ont notamment été menées « à l'aune de la prise de conscience de l'urgence climatique (Territoires à énergie positive (TEPCV), Plan climat air énergie territorial (PCAET)…) », cite-t-il dans le rapport. L'Agenda 2030 « conforte une approche intersectorielle de cette problématique en la mettant en regard d'autres enjeux universels comme la pauvreté, l'éducation, la préservation de la biodiversité, etc. ».

Des collectivités s'engagent

Le CGDD met aussi en avant les outils développés par l'établissement public Cerema, à destination des collectivités, pour initier des démarches territoriales globales intégrant les ODD. Le 3 décembre 2018, le Cerema a participé à l'animation d'une rencontre nationale sur les ODD, rassemblant une cinquantaine de collectivités et d'établissements publics.

Parmi les collectivités engagées figurent l'Eurométropole de Strasbourg, Longvic ou la ville de Niort, qui se sont lancés dans des Agendas 2030, avec des stratégies territoriales prenant appui sur les 17 ODD. D'autres collectivités utilisent les ODD dans leur « Rapport Développement Durable » pour orienter leur action publique, à l'instar du Conseil départemental de Gironde, de Montpellier Méditerranée Métropole, de Cergy-Pontoise ou du Conseil départemental d'Ile-et-Vilaine, énumère le Cerema.

La feuille de route nationale engage les acteurs à mettre en œuvre 1 000 projets territoriaux labellisés Agenda 2030 et à intégrer les ODD dans les dynamiques territoriales.

Réactions1 réaction à cet article

 

Ras le bol de lire, re-lire et encore lire ce qualificatif de "durable" qui est incohérent et le fruit d'une décision de traduction plus que regrettable de Mme Gro Harlem Brundtland la responsable de la commission internationale qui aboutit à la publication de "Our common future" (1978) et son "sustainable dévelopment"

Tout ce qui est durable n'est pas soutenable, et surtout pas la c ... bêtise .

Sagecol | 10 octobre 2019 à 09h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager