En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Objectifs de développement durable : la France publie sa stratégie à l'horizon 2030

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La France a publié sa nouvelle feuille de route visant à mettre en œuvre les 17 objectifs de développement durable (ODD) d'ici 2030, fixés par l'ONU en septembre 2015. La ministre de la Transition écologique Élisabeth Borne a présenté le plan d'actions français, à l'occasion du sommet sur les ODD qui s'est tenu à l'ONU, les 24 et 25 septembre à New York (États-Unis). La stratégie nationale fixe six orientations prioritaires : une transition juste, une société bas carbone, la promotion d'éducation tout au long de la vie, la santé, la participation citoyenne et l'action européenne et internationale. Celle-ci est publiée, après deux années de préparation et de concertation avec les acteurs du développement durable (ONG, entreprises, collectivités territoriales et chercheurs).

   
La synthèse des enjeux et des priorités de la France en matière d'ODD d'ici 2030 © MTES
 
   
Tous les quatre ans, les chefs d'Etat et de gouvernement se retrouvent aux Nations unies pour faire le point sur l'avancée de la mise en œuvre de l'agenda 2030 et des ODD qui le composent. Pour suivre les progrès de la France, l'Insee a mis au point 98 indicateurs.

Ces objectifs constituent une nouvelle grille de lecture pour l'action de l'Etat, des collectivités et des entreprises. "Si nous ne voulons pas que ce texte soit une stratégie de papier, trois points me semblent essentiels", a déclaré la ministre Élisabeth Borne, en présentant, le 20 septembre, la feuille de route devant les acteurs engagés dans la démarche. Selon elle, il s'agit "d'abord, de reconnaître ensemble que l'Agenda 2030 est notre référentiel commun du développement durable. Ensuite, de fédérer une communauté d'actions pour les ODD. De l'individu au collectif. Et pour cela les territoires seront indispensables. Enfin, il nous faut faire de l'Agenda 2030 un outil d'évaluation et de débat, et y associer les citoyens et les parlementaires pour nourrir le débat démocratique".

Une mise en oeuvre majoritairement législative

Pour répondre notamment à l'enjeu des sociétés bas carbone et agir en faveur du climat et de la biodiversité, le Gouvernement met en avant, dans sa stratégie, plusieurs textes réglementaires en cours d'adoption. A l'instar de la stratégie nationale énergie-climat qui cible la neutralité carbone pour 2050, figurent aussi le projet de loi anti-gaspillage pour une économie circulaire et l'objectif de « 100% des plastiques recyclés ». Et d'ajouter : l'application de la loi sur la biodiversité datant de 2016, le plan rénovation énergétique des bâtiments de 2018 ou la stratégie nationale qui vise 32 % d'aires maritimes protégées. La feuille de route inscrit aussi l'objectif de « zéro artificialisation nette des sols ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager