En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : les stress tests européens prolongés pour examiner plus en détail la sûreté des réacteurs

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Jeudi 26 avril, Günther Oettinger, le commissaire européen à l'Energie, et Andrej Stritar, le président du Groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG), "ont accueilli favorablement l'adoption du rapport de l'ENSREG et la décision d'examiner plus en détail certains aspects liés à la sûreté", annonce la commission.

Cinq décisions ont été prises à cette occasion : réaliser des visites supplémentaires de centrales nucléaires, publier sur internet les données concernant l'ensemble des réacteurs nucléaires et mettre en œuvre les recommandations formulées dans le rapport de l'ENSREG, dans le plan d'action de l'Agence internationale à l'énergie atomique (AIEA) et à l'occasion de la réunion exceptionnelle de la convention sur la sûreté nucléaire.

Poursuivre les visites

"Des visites supplémentaires de centrales nucléaires vont être réalisées pour évaluer en détail certains éléments de sûreté", a indiqué le commissaire, estimant que "la robustesse des audits compte plus que le délai de réalisation". Seulement 38 des 147 réacteurs européens ont pu être inspectés.

Selon l'ENSREG, les opérateurs européens de centrales nucléaires "ont mis en œuvre des mesures significatives pour améliorer la sûreté des installations".

Parmi les points faibles et les améliorations possibles identifiés par l'ENSREG figurent "l'absence de cohérence de l'évaluation des risques naturels", "la nécessité d'évaluations régulières", "l'amélioration de la protection contre les risques naturels de certains équipements mobiles et des centres d'urgence" et la "création d'équipes d'intervention rapide".

Réactions2 réactions à cet article

 

Quand vont ils cesser leurs simagrées et fermer ces usines auto-destructrices.Voilà la question que tout le monde se pose.fukushima s'annonce comme la catastrophe la plus grave de l'humanité mais non ils sont aveugles et sourds, tous ces scientistes pseudo-experts, vrais spécialistes des mensonges et de la manipulation, qu'ils aillent sauver la situation au japon et qu'ils ne nous fassent plus....

T137 | 01 mai 2012 à 23h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

S’ils persistent à ignorer les Hommes qui souffrent à l’intérieur des barbelés, les stress tests des centrales nucléaires ne seront jamais complets et resteront complétement inefficaces.
La sureté nucléaire ne peut exister avec des Hommes réduits à la condition d’esclave avec un système d’apartheid imposé aux sous-traitants.

Marie | 03 mai 2012 à 23h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager