Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Dioxines : la Commission européenne envisage de renforcer la législation

Risques  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

John Dalli, le commissaire européen en charge de la santé et de la consommation, est revenu lundi, lors de la session plénière du Parlement européen, sur le scandale de la dioxine en Allemagne.

Pour rappel, un fabricant de graisses alimentaires et industrielles serait à l'origine de cette contamination de produits alimentaires aux dioxines : un mélange d'aliments pour animaux et de graisses à usage technique aurait eu lieu alors que certains lots étaient contaminés par des dioxines. Par mesure de sécurité, les autorités allemandes ont considéré et traité tous les lots comme potentiellement contaminés. Au total, entre 100.000 et 200.000 tonnes d'aliments ont été livrées à environ 4.800 exploitations agricoles en Allemagne. Par mesure préventive, toutes les exploitations ont dû suspendre leur activité commerciale. Actuellement, environ 940 exploitations agricoles restent fermées.

''L'élément ''chance'' de cet incident, c'est que les niveaux observés de dioxines dans les denrées alimentaires ne sont pas très élevés. Par conséquent, il ne devrait y avoir aucun risque immédiat pour le consommateur qui aurait consommé les produits contaminés sur une courte durée'', analyse le commissaire européen.

Celui-ci assure que ses services sont en contact permanent avec les autorités allemandes et que les Etats membres sont tenus informés des évolutions du dossier par le système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux.

En outre, les fonctionnaires européens étudieraient les moyens de renforcer la surveillance des dioxines dans les aliments : ''cet incident a mis en évidence la nécessité d'assurer l'efficacité des systèmes de contrôle nationaux qui sous-tendent la confiance de tous les Etats membres de l'UE et les pays tiers dans notre alimentation humaine et animale des mesures de sécurité'', a indiqué John Dalli.

La Commission envisage notamment d'établir ''une stricte séparation de la production des graisses et des huiles destinées à des fins alimentaires'' et de renforcer les contrôles sur les dioxines à différents stades de la chaîne alimentaire.

Le sujet sera à l'ordre du jour du prochain Conseil agriculture, le 24 janvier.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Kartotrak, logiciel pour la caractérisation des sites et sols pollués Geovariances